avril 20, 2024
Joël Thériault et Paul Shantz

Joël Thériault et Paul Shantz soulignent l’apport des bâtisseurs de la LNAH

Joël Thériault et Paul Shantz étaient de passage au balado la Source LNAH mercredi soir pour venir donner des nouvelles aux fans. Les deux anciens joueurs ont profité de l’occasion pour souligner l’apport de plusieurs bâtisseurs de la LNAH et de son ancêtre, la Ligue de hockey semi-professionnelle du Québec.

Bob Berger et ses bons instincts de marketing

Vous ne pouviez pas dissocier la Ligue de hockey semi-professionnelle du Québec, ancêtre de la LNAH, du nom de Bob Berger, le propriétaire de l’équipe à Laval.

Plusieurs reconnaissent le talent de Bob Berger pour promouvoir les parties d’hockey et tous s’accordent pour dire qu’il avait le sens du spectacle.

D’entrée de jeu, Joël Thériault a voulu souligner l’apport de Bob Berger pour la ligue. Selon lui, personne n’avait son talent pour vendre le hockey. L’ancien joueur y est allé d’une bonne anecdote à ce sujet.

« Bob était bon pour faire monter la tension entre deux combattants. Une fois, il avait amené Tim Levesque, un gars qu’il vendait comme un mercenaire-militaire qui avait combattu dans des zones de guerre. Quelques temps avant son premier match, le joueur était assis sur la Zamboni entre les entractes avec une serviette tâchée de sang. Bob le présentait pour dire qu’il allait bientôt jouer. Il savait comment monter une foule. »

Joël Thériault

Paul Shantz mentionne la rivalité entre Bob Berger des Chiefs de Laval et Mike Laurendeau des Dragons de Ville St-Laurent; les deux faisaient exprès pour se quereller en public pour faire monter la tension, disait-il.

« Des fois, il montait dans les estrades et il venait m’engueuler et me lancer du popcorn. Moi je savais que c’était pour faire le show, mais les spectateurs autour capotaient et ils y croyaient. »

Paul Shantz

Bob Berger nous a malheureusement quitté le 17 juillet 2021, à l’âge de 74 ans. Joël et Paul aimeraient qu’il y ait bientôt une belle cérémonie, digne de l’ancien proprio.

Bobby Baril avait le don pour te mettre le couteau entre les dents

Joël et Paul ont également souligné l’apport de Bobby Baril, un des entraîneurs les plus titrés dans l’histoire de la ligue. Celui-ci n’avait pas son pareil pour motiver ses joueurs.

« Bobby faisait tout pour gagner. C’était un gagnant. Quand j’embarquais, j’avais faim. Il était capable de t’en donner un peu et d’en garder. »

Joël Thériault

L’actuel pilote de l’Assurancia connaissait du succès avec son équipe avant la pause des activités. Thetford figure au premier rang du classement de la LNAH cette année avec un dossier de 15 victoires et 2 défaites.

Des joueurs qui ont fait lever les foules de la LNAH

Mentionné par Joël et Paul, Mike Brault est un pionnier qui a fait lever les foules de la LNAH. Au cours de sa carrière, l’homme fort a probablement jeter les gants pour donner au moins 900 coup de poings. Sa carrière dans les circuits seniors s’est étendue de la saison 1996-97 à 2012-13.

Martin Larivière est un autre joueur qui a connu une grande carrière, selon les deux invités. « Larry » pour les intimes, avait un caractère bouillant et il ne donnait pas sa place pour un gars de sa stature. D’ailleurs, celui-ci a fait une apparition surprise à un moment dans le show, où Joël et Paul parlaient de lui.

Un clin d’œil a été fait, également, à des Louis Bédard, Nathan Morin, Manuel Fréchette, mais aussi aux regrettés Bob Bissonnette, Brandon Christian, Jonathan Delisle, Tyler Lawson et Sébastien Cyr.

Si vous n’avez pas vu l’épisode, on vous le conseille. C’est une véritable pluie d’anecdotes et vous ne serez pas déçus:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site web utilise des cookies et demande vos données personnelles pour améliorer votre expérience de navigation.