février 21, 2024
Maxime Guyon

Maxime Guyon; il a travaillé fort pour faire sa place dans la LNAH

Maxime Guyon est un joueur qui s’est développé sur le tard. Après de belles saisons dans la LHJAAAQ avec le Collège Français de Longueuil, l’attaquant a roulé sa bosse dans différents circuits professionnels. Cette saison, le joueur du Cool FM de St-Georges a enfin fait sa place dans la LNAH.

Un joueur qui s’est développé sur le tard

Originaire de St-Amable, Maxime Guyon a joué dans la structure des Gaulois de St-Hyacinthe. Dans le Midget Espoir, les choses ont commencé à décoller pour lui. Plus tard à 17 ans, avec les Rebelles de Sorel-Tracy au niveau Collégial, il a connu une grosse saison qui a attiré l’attention des recruteurs.

« J’ai un parcours assez lent dans mon développement. Vers 15-16 ans dans le Midget Espoir, j’ai commencé à me développer. J’étais vraiment pas en forme, mais j’ai travaillé plus fort à l’entraînement. »

Maxime Guyon

Par la suite pendant trois ans, il a joué pour le Collège Français de Longueuil dans la LHJAAAQ. Avec cette équipe, il a gagné deux fois le championnat de la ligue en trois saisons et son développement a fait un autre bond.

« L’entraîneur du Collège Français de Longueuil, Pierre Petroni, m’a vraiment aidé à être un meilleur joueur; un joueur plus complet. »

Maxime Guyon

Un grand voyageur à ses débuts professionnels

Tout de suite après son parcours junior, Maxime s’est dirigé avec les Maroons de Waterloo dans la Ligue Senior AAA. Il a cumulé des saisons de 17 buts 9 passes en 19 parties la première année et de 14 buts 12 passes en 26 parties, l’année suivante. À travers ça, il a joué quelques parties dans la FPHL, la SPHL et quelques unes dans la LNAH comme remplaçant sans vraiment s’implanter.

« J’ai fait beaucoup d’équipes dans la LNAH. Mon but aurait été de tout de suite jouer dans la ligue. J’avais davantage le statut de remplaçant, mais ça n’a pas fonctionné. »

Maxime Guyon

Il a travaillé fort pour faire sa place dans la LNAH

Il y a deux ans, Maxime eu la chance de se joindre aux 3L de Rivière-du-Loup. Karl Boucher lui a donné une opportunité de remplacer pendant le temps des fêtes et ça l’a bien été. En 10 parties, l’attaquant a cumulé 6 buts et 4 passes en 10 parties; c’est là que son nom a commencé à circuler.

Au début de la présente saison, les 3L l’échangent au Cool FM de St-Georges. À la recherche d’un attaquant rapide de sa trempe, l’équipe n’a pas pris de temps à apprécier ses qualités.

Quand la pause est arrivée COVID, Maxime a sauté sur l’occasion pour jouer quelques parties dans la FPHL avec les Wolves de Watertown, notamment avec son coéquipier du Cool FM, Yannick Tifu. Par la même occasion, il en a profité pour amasser son 100e point dans la FPHL. Au terme de son séjour pour garder la forme, il a touché la cible cinq fois en plus d’ajouter quatre passes; tout ça en neuf parties.

Maxime Guyon
Crédit photo: Wolves de Watertown

Au retour des activités dans la LNAH, Maxime Guyon a continué sur sa lancée avec une séquence de 5 buts en autant de parties. Le Cool FM va bien par les temps qui courent, avec une victoire contre Sorel 7-2 et deux victoires coup sur coup sur l’Assurancia dans la dernière fin de semaine.

Assurément, on peut dire que Maxime Guyon a contribué au succès de son équipe cette saison. À l’approche des séries, avec le caractère qu’on lui connait, nul doute que l’attaquant va redoubler ses efforts pour aider son équipe à aller jusqu’au bout!

Crédit photo titre: Maya Caron

Pour écouter l’entrevue complète avec Maxime Guyon:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *