mai 22, 2024
Mathieu Guertin

Mathieu Guertin; une opportunité de travail et la LNAH pour un mix parfait

Mathieu Guertin des 3L de Rivière-du-Loup a toujours aimé voyager, mais un jour il est retourné au bercail pour une opportunité de travail. À ce moment, la LNAH est devenue la meilleure option pour la suite de sa carrière au hockey.

Crédit photo: 3L de Rivière-du-Loup

Un joueur qui s’est développé

Mathieu Guertin a été un choix septième ronde, 123e au total en 2009, par les Voltigeurs de Drummondville. L’attaquant a débuté dans la LHJMQ la saison suivante, mais a connu un lent début.

Lors de la saison 2011-2012, le succès a décollé pour Guertin. Avec sa nouvelle équipe, les Foreurs de Val d’Or, il a récolté 16 buts et 23 passes en 67 parties.

Cependant, à 20 ans, il voulait voyager et a quitté pour l’Ouest canadien afin de se joindre aux Wolverines de Whitecourt dans la Ligue junior de l’Alberta.

« Nous sommes partis deux Québécois, Jérôme Raymond, un ancien coéquipier des Voltigeurs, et moi. C’est une des meilleures décisions de ma vie. J’ai voyagé et ça m’a fait voir autre chose. »

Mathieu Guertin

Encore aujourd’hui, Mathieu Guertin possède toujours le record d’équipe du nombre de points dans une saison avec les Wolverines de Whitecourt. Lors de la saison 2012-2013, il a récolté pas moins de 42 buts et 53 passes pour 95 points. Il a d’ailleurs terminé premier pointeur de toute la ligue cette année-là.

La LNAH, l’Australie, la France et la LNAH

Après une seule saison avec les Gee-Gees de l’Université d’Ottawa, l’attaquant s’est joint à Trois-Rivières dans la LNAH. À seulement 22 ans, il débutait dans une ligue connue pour son jeu physique. N’ayant pas froid aux yeux, l’aventure de quatre saisons, lui a permis de terminer son baccalauréat en éducation physique, avant de quitter pour la France.

Entre temps pendant un été, il a joué dans la ligue professionnelle de l’Australie, où plusieurs de ses anciens coéquipiers de l’Université d’Ottawa évoluaient.

« Ça l’a été une belle expérience, car j’allais là pour voyager. C’était ça le but, mais c’est sûr que le calibre était moins fort que dans la Ligue nord-américaine de hockey. »

Mathieu Guertin

Après quelques saisons en France, avec sa conjointe, il a décidé de revenir au Québec pour se rapprocher de la famille, mais aussi à cause d’une opportunité de travail qu’il ne pouvait pas laisser tomber.

« Je travaille pour Cintas comme gestionnaire, grâce à Nicolas Dumoulin. Il m’a motivé à faire ce choix-là. Je suis là depuis un an et demi et je ne pouvais refuser. »

Mathieu Guertin

La saison passée, Mathieu Guertin a connu une bonne saison avec 7 buts et 12 passes en 27 parties. Les jeunes 3L de Rivière-du-Loup, son équipe, avaient besoin d’un vétéran comme lui.

Encore cette saison, plusieurs nouveaux joueurs sont arrivés avec les 3L. L’attaquant, qui possède maintenant un « A » sur son chandail, aura fort à faire. Étant un joueur qui se présente à chaque soir, il ne peut que montrer l’exemple. Avec un bon vétéran comme Mathieu Guertin et une panoplie de jeunes talentueux, les beaux jours ne sont pas loin à l’horizon pour l’équipe du Bas St-Laurent.

Pour l’entrevue complète de Mathieu Guertin à la Source LNAH:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site web utilise des cookies et demande vos données personnelles pour améliorer votre expérience de navigation. We are committed to protecting your privacy and ensuring your data is handled in compliance with the General Data Protection Regulation (GDPR).