mai 22, 2024
Éric Brisson

Éric Brisson ou le rêve d’offrir son équipe de hockey à la région de Lanaudière

Éric Brisson est l’instigateur du projet d’avoir une septième équipe dans la Ligue nord-américaine de hockey (LNAH). Il vous le dira, les Bâtisseurs de Montcalm, c’est plus qu’une équipe ou le rêve de quelqu’un, c’est une implication dans la communauté. Découvrez les motivations, derrière ceux qui procéderont à la sélection des premiers joueurs de l’équipe, le 6 juin prochain.

Comment est venue l’idée d’avoir une équipe dans la LNAH?

L’idée du projet est venue à Éric au mois de décembre 2021. Il a commencé à regarder et faire le tour de toutes les ligues qui existaient au Québec. Étant un maniaque de hockey, il devait parler de son projet à son ami d’enfance Martin Paquette, un homme impliqué dans le hockey depuis toujours et passionné comme lui. Tous les deux, ils sont tombés en amour avec le grand talent des joueurs de la LNAH.

« Fait cocasse, quand je l’ai approché la première fois pour lui parler de l’idée, il m’a dit que c’était drôle que je lui parle de ça, car il regardait ça lui aussi. »

Éric Brisson

À partir de là, Éric a écrit un message à la page Facebook de la ligue pour avoir des informations. Après des rencontres avec le personnel de la ligue et des gens qui pouvaient les guider dans l’évaluation des coûts d’une équipe, les besoins et les choses importantes à savoir, ils ont fait leurs devoirs.

Environ un mois plus tard, ils avaient l’approbation de toutes les autres équipes de la ligue.

Les Bâtisseurs, ce n’est pas juste une équipe!

Éric Brisson et Gilles Rousseau le commissaire de la LNAH – Crédit photo: Valérie Éthier

Lorsqu’il était temps de chercher un nom pour l’équipe, Éric fouillait un peu partout et l’idée lui est venue d’un livre sur les grands architectes de la région de Lanaudière; les bâtisseurs. Le concept derrière est de rendre hommage à ceux qui ont fait grandir la région de diverses manières.

« Les Bâtisseurs, c’est plus qu’une équipe. C’est une implication régionale et communautaire. On veut être des modèles pour les jeunes. On veut aider, supporter, encourager les jeunes à bouger et même essayer de contrer le décrochage scolaire. Les Bâtisseurs, on veut que ce soit l’équipe de tout Lanaudière. Nous voulons être près des gens, jeunes comme plus vieux, les hommes comme les femmes. »

Éric Brisson

Un peu à la manière de ce qu’on voit dans le hockey de structure, les Bâtisseurs veulent créer la fierté de jouer pour une équipe; dans ce cas-ci, l’équipe de la région de Lanaudière; l’organisation fera assurément office de grand frère l’Académie Ulysse, programme de hockey dans le même aréna à St-Roch-de-l’Achigan.

Le projet se veut rassembleur et désireux de créer une communauté de hockey, un esprit de famille. Le but est de faire ressentir la même chose aux partisans.

Quand sera annoncé l’entraîneur-chef?

« Nous sommes dans la phase finale des entrevues. Nous avons rencontré plusieurs candidats. Nous voulons l’annoncer avant les repêchages. Donc, d’ici la fin du mois de mai ou début du mois de juin, nous devrions être en mesure de faire le dévoilement. »

Éric Brisson

En ce moment, l’organisation travaille très fort avec Dany Corneau à essayer de mettre en place l’équipe la plus compétitive possible sur la glace. Des analyses des possibilités sont étudiées et des listes de joueurs sont produites.

« Avec les joueurs que nous aurons via l’expansion, ça nous aidera à connaitre nos besoins à combler pour le repêchage du 18 juin. Nous avons très hâte! »

Éric Brisson

Rappelons que la remise des listes de protection par les autres équipes de la LNAH doit être le 2 juin, tandis que le repêchage d’expansion aura lieu le 6 juin.

Bonne chance aux Bâtisseurs de Montcalm en vue de cet été chargé!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site web utilise des cookies et demande vos données personnelles pour améliorer votre expérience de navigation. We are committed to protecting your privacy and ensuring your data is handled in compliance with the General Data Protection Regulation (GDPR).