avril 13, 2024
Thomas Normandin

Thomas Normandin a flanché pour les attraits de A21 Academy Prep à Windsor

Thomas Normandin est un jeune défenseur de 17 ans originaire de Granby. Depuis cinq ans, il évolue pour l’École Verbe-Divin dans la LHPS. En vue de l’an prochain, il s’est laissé tenter par la A21 Academy, un prep school à Windsor en Ontario.

Combiner l’école et le hockey

Depuis le secondaire 1, Thomas Normandin fréquente l’École Verbe-Divin à Granby, sa ville natale. Le défenseur polyvalent s’aligne pour l’équipe de hockey des Titans; il a eu de bons conseils durant son parcours avec ce programme. Du propre aveu de Thomas, la LHPS est une ligue rapide et remplie de joueurs intelligents.

Crédit photo: École Verbe-Divin

« Je suis fiable défensivement et je peux amener une touche offensive. J’aime bien le style de Victor Hedman et j’essaie le plus possible d’avoir du succès sur les deux côtés de la patinoire comme lui. »

Thomas Normandin

Durant l’été, Thomas peaufine sa technique avec Frank Spinozzi, un de ses anciens entraîneurs M18 à l’École Verbe-Divin. Ce dernier a vraiment aidé à améliorer plusieurs aspects de son jeu; particulièrement son jeu offensif.

Il a été séduit par A21 Academy

Thomas a entendu parler de Hockey Students par un de ses amis, qui lui a mentionné que Sylvain Hallé était excellent pour placer les jeunes joueurs dans les écoles. Grâce à lui, le défenseur a pu visiter plusieurs écoles pour faire son choix.

« Lors de ma visite à A21. j’ai pu pratiquer avec l’équipe et visiter l’école annexée à l’aréna. J’ai aimé l’emplacement. On voit vraiment qu’ils veulent le meilleur de leurs étudiants-athlètes. »

Thomas Normandin

Lorsque Thomas a fait son choix, jouer beaucoup de matchs dans la saison était important. Lors de la rencontre avec les gens de A21 Academy, il a vraiment senti qu’ils étaient là pour l’aider à atteindre ses objectifs, tout en le soutenant à l’école pour le préparer pour le futur.

L’école n’a pas beaucoup d’étudiants, alors l’aide est facilement accessible en cas de problème; c’est comme une petite famille. Le programme est encore récent, mais déjà plusieurs anciens se sont démarqués comme Mavrick Goyer, originaire de Ste-Sophie et gardien de l’année dans la Ligue maritime de hockey junior avec les Bearcats de Truro.

Thomas Normandin termine présentement son secondaire 5 et il aimerait étudier en « business », une fois son secondaire terminé à Windsor. Il voudrait devenir joueur de hockey professionnel, mais aussi suivre les traces de son père dans la gestion d’entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site web utilise des cookies et demande vos données personnelles pour améliorer votre expérience de navigation.