mai 22, 2024
Christophe Losier

Christophe Losier; un amateur de sensations fortes

Christophe Losier de l’Assurancia de Thetford Mines est un attaquant toujours au cœur de l’action. Hors glace, le résident de Brossard n’est pas plus tranquille avec ses passe-temps de casse-cou et des projets plein la tête.

Crédit photo: Sandra Giroux-Poulin

Un joueur que toutes les équipes rêvent d’avoir

Christophe Losier a connu une carrière intéressante dans le junior. À 16 ans, suite à une saison de 55 points en 43 parties dans le Midget AAA, il s’est fait repêcher par les Huskies de Rouyn-Noranda et a débuté l’automne suivant avec l’équipe.

Son entraîneur-chef avec les Huskies, était l’actuel pilote des Coyotes de l’Arizona, André Tourigny.

« Tu apprends la discipline avec lui. C’était un coach qui était difficile et je crois que tout le monde le sait. Moi, ça m’a forgé pour le reste de ma carrière. Si tu fais les choses comme il faut, c’est un bon coach. »

Christophe Losier

Lors de son parcours junior avec les Huskies et plus tard le Titan d’Acadie-Bathurst, Losier a amassé sa part de points. À 20 ans, malgré des difficultés au classement pour son équipe, l’attaquant a terminé la saison 2011-2012 avec une récolte de 16 buts et 19 passes en 51 parties.

Après le junior, n’ayant pas beaucoup d’options chez les professionnels, Losier s’est joint aux Patriotes de l’Université de Trois-Rivières. Au terme d’une saison de rêve, il a gagné la coupe Queen’s et a complété un certificat au passage.

Cependant, à cause du besoin d’argent pour terminer ses études et l’absence de bourses, Losier a réévalué ses options; direction la Ligue nord-américaine de hockey pour la prochaine saison.

Débutant avec Thetford Mines en 2013-2014, l’attaquant s’est imposé au fil du temps comme un des meilleurs joueurs, performant des deux sens de la glace.

Cette saison, Losier en est à sa neuvième campagne avec l’Assurancia de Thetford. Jusqu’ici, l’attaquant a cumulé deux buts et sept passes en 12 parties. Outre son apport offensif considérable, il est un joueur fougueux, qui peut déranger l’adversaire sur la glace. Il est le genre que toutes les équipes rêvent d’avoir.

Un amateur de sensations fortes et de sports dangereux

Très tôt à 15 ans, Losier disputait des compétitions de wakesurf. De son propre aveu, c’est dans ces sports-là que le principal intéressé va chercher son adrénaline. Il a pratiqué le wakesurf, le wakeboard, le surf et la motocross.

Jadis, il a travaillé à titre de vendeur pour une entreprise qui s’occupe de la vente, l’achat et la réparation de véhicules motorisés. Il a également géré et participé à des courses de moto sous les couleurs de l’entreprise.

« On m’appelait l’émondeur Losier à cause des courses dans le bois, où je démolissais mes motos. J’ai eu beaucoup d’accidents. »

Christophe Losier

Au fil du temps, Christophe Losier s’est intéressé à l’entreprenariat et à plusieurs sports extrêmes. Malgré tout, le hockey occupe toujours une place dans son cœur. À 31 ans, il ne pense pas à la retraite, mais il désire ardemment se retirer dans l’uniforme de l’Assurancia quand ce jour viendra.

Pour l’entrevue complète de Christophe Losier à la Source LNAH:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site web utilise des cookies et demande vos données personnelles pour améliorer votre expérience de navigation. We are committed to protecting your privacy and ensuring your data is handled in compliance with the General Data Protection Regulation (GDPR).