juillet 21, 2024

Maxime St-Cyr; il est tombé dans la potion d’Obélix pour marquer des buts

Maxime St-Cyr est présentement premier pointeur de la LNAH avec 21 buts et 16 passes en seulement 18 parties. À 28 ans, il sent qu’il est plus mature, mais aussi que le hockey d’aujourd’hui, laisse la place à des joueurs comme lui de s’exprimer.

Une machine née pour marquer des buts

Maxime St-Cyr est un marqueur né. Dès ses années dans le M18 AAA avec les Estacades de Trois-Rivières, il impressionna avec une saison de 23 buts et 30 passes à 15 ans. Malgré ses statistiques, il ne fut repêché qu’en quatrième ronde au repêchage de la LHJMQ, l’été suivant. Son gabarit fit probablement peur à certain. Pourtant l’année suivante, il récidiva avec 36 buts et 27 passes en seulement 38 parties. Il flirta avec la moyenne d’un but par match.

En 2011, il fit sa place avec les Huskies de Rouyn-Noranda; une année d’adaptation. Les deux saisons suivantes, il explosa avec des récoltes de 29 buts. En 2014-2015, c’est l’apothéose. Alors avec le Drakkar de Baie-Comeau, il termina premier buteur de toute la LHJMQ avec 54 buts; devant des joueurs comme Timo Meier, Anthony Beauvillier et Nikolaj Ehlers.

À la suite de son stage junior, il tenta sa chance dans la ECHL, la SPHL avant de faire deux années à l’Université de Moncton. L’attaquant se joignit aux 3L de Rivière-du-Loup dans la LNAH au début de la saison 2021, avec qui, il connut des débuts fracassants.

Il est resté actif avec les Lions de Trois-Rivières

Durant la pause des activités dans la LNAH à cause de la COVID, Maxime reçut un appel de Marc-André Bergeron, des Lions de Trois-Rivières.

En quatre parties, il récolta un but deux passes au compteur avec les Lions. Après chaque partie, il se demandait, pourquoi, il ne restait pas; qu’il lâcherait son travail pour retenter sa chance.

« J’ai joué avec Cam Hillis qui a joué avec le Canadien de Montréal cette année. J’ai joué avec lui quand j’étais avec les Lions. Ça m’a passé par la tête de peut être tenter ma chance, mais je suis bien placé à mon travail et avec la famille. »

Maxime St-Cyr

Le retour des activités avec les 3L dans la LNAH

Maxime St-Cyr
Crédit photo: Martin Bligh

Les 3L de Rivière-du-Loup figurait au 5e rang avant la reprise des activités. Entre temps, leur directeur-général Fabien Dubé effectua quelques échanges pour améliorer son équipe. Notamment, l’ajout d’un Francis Meilleur fut une bonne addition pour stabiliser la défensive. Victor Beaulac, en provenance des Éperviers de Sorel-Tracy, fut également acquis récemment.

« Tu étais premier avant la pause. Là, c’est comme si on recommençait à zéro une nouvelle saison. N’importe quoi peut arriver et la chimie peut arriver plus vite qu’on pense. Un matin, on peut finir la saison et être deuxième ou troisième. »

Maxime St-Cyr

Depuis le début de la saison, Maxime St-Cyr fait flèche de tout bois et il a pris une sérieuse option sur le titre de recrue de l’année dans la LNAH. Le principal intéressé ne vend pas la peau de l’ours, mais il est confiant pour le reste de la saison. Il voit l’occasion pour son équipe de faire table rase et il voit un brillant avenir pour les 3L, une équipe avec qui il est bien et très heureux.

Pour écouter l’entrevue complète avec Maxime St-Cyr:

2 réflexions sur « Maxime St-Cyr; il est tombé dans la potion d’Obélix pour marquer des buts »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site web utilise des cookies et demande vos données personnelles pour améliorer votre expérience de navigation. We are committed to protecting your privacy and ensuring your data is handled in compliance with the General Data Protection Regulation (GDPR).