juin 14, 2024
Maude St-Louis

Maude St-Louis; de Mont-Tremblant au pays de l’Oncle Sam

Maude St-Louis est une hockeyeuse originaire de Mont-Tremblant. Elle mange du hockey et elle n’a pas hésité à tout laisser derrière pour aller jouer au hockey et étudier aux États-Unis. Après deux ans au Prep School de Winchendon dans le Massachusetts, elle relève maintenant le défi à l’Université Maryville dans le Missouri.

De Mont-Tremblant au pays de l’Oncle Sam

En quatrième secondaire, Maude a assisté à la conférence de Sylvain Hallé de Hockey Students. Celui-ci est venu à son école pour informer les étudiants-athlètes des différentes avenues possibles dans les Prep School. La conférence a piqué la curiosité de Maude et elle en a parlé à ses parents.

Au début de son secondaire 5, Maude a débuté les démarches et elle a visité différents Prep School, d’après les excellents conseils de Sylvain. Celui de Winchendon avait un petit quelque chose de spécial. L’atmosphère sur le campus était excellente et elle s’est sentie rapidement à sa place.

Maude St-Louis
Crédit photo: Winchendon

« À Winchendon, l’aréna, le gym et les résidences sont sur le campus. Le système scolaire est également très différent d’ici au Québec. L’enseignement est beaucoup plus personnalisé et dans la classe, ce n’est pas rare que nous sommes seulement six ou sept étudiants. »

Maude St-Louis

C’est un départ pour l’Université Maryville

En août dernier, c’était le grand départ pour l’Université Maryville à St-Louis au Missouri. Pour les quatre prochaines années, Maude va étudier en pré-dentisterie et pratiquer son sport.

Le programme de hockey féminin à l’Université Maryville est tout jeune. Il en est seulement à sa deuxième année d’existence. Pourtant, l’équipe trône en ce moment autour du 10e rang sur 30 équipes. Si les choses continuent de bien allées, elle pourra se qualifier pour le tournoi national.

À proximité du nouveau lieu de résidence de Maude, il y a beaucoup d’activités à faire et un terrain de golf. Depuis, elle s’est même permise une petite visite au Enterprise Center, domicile des Blues de St-Louis. Lors de la visite du Canadien de Montréal en décembre dernier, elle a salué Jonathan Drouin avec une pancarte pour avoir son bâton d’hockey.

Crédit photo: Sylvain St-Louis

Depuis le début de la saison à Maryville, les choses vont bien pour Maude sur la glace avec 6 buts et 6 passes en 22 parties. Cependant au début, l’acclimatation ne fut pas de tout repos. Avec la situation actuelle de pandémie, elle a même du déménager seul à St-Louis; ses parents n’ont pu lui venir en aide.

« Ma saison va bien. On gagne et on perd des parties. C’est vraiment une belle expérience, c’est ce qui ne change pas! »

Maude St-Louis
Crédit photo: Maryville University

Un des secrets de son succès est la discipline. Entre les voyages d’autobus de 7-8h pour aller jouer au hockey à l’extérieur, elle doit bien se structurer pour faire ses études.

La jeune Tremblantoise excelle également sur les bancs d’école et à voir ses sacrifices, on peut affirmer qu’elle fera tout pour atteindre ses buts.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site web utilise des cookies et demande vos données personnelles pour améliorer votre expérience de navigation. We are committed to protecting your privacy and ensuring your data is handled in compliance with the General Data Protection Regulation (GDPR).