avril 12, 2024
Raphaêl Girard

Raphaël Girard; de l’Université Harvard à s’imposer avec le Cool FM de St-Georges

Raphaël Girard a emprunté un chemin peu conventionnel pour un joueur de hockey québécois. À l’âge junior, le gardien a traversé la frontière pour se joindre à la Northwood School. Par la suite, il a passé quatre années à l’Université Harvard. Présentement avec le Cool FM de St-Georges dans la LNAH, Raphaël fait bénéficier ses coéquipiers de son talent.

Crédit photo: Maya Caron

Un québécois à Harvard

À Harvard, Raphaël a étudié en littérature dans le but de devenir traducteur. Il a aussi appris la manière de vivre à l’américaine avec les traditions et les rivalités.

« Harvard avait une belle rivalité avec l’Université Cornell. Quand tu vas jouer là-bas et que tu arrives sur la glace, les gens de Cornell te lancent des poissons. Les rivalités classiques des universités aux États-Unis sont vraiment cools et c’est un aspect que nous avons moins au Québec. »

Raphaël Girard

Pendant ses quatre saisons à Harvard, le gardien a pu côtoyer des coéquipiers, aujourd’hui dans la LNH, comme Alex Killorn, Colin Blackwell, Alex Kerfoot et Jimmy Vesey.

L’aventure de l’Europe et la LNAH

Après une année à se promener dans la ECHL, Raphaël a décidé de prendre le chemin de la France. Il voulait découvrir ce que l’Europe avait à offrir.

« Mon ami Éric Castonguay a joué en France et il a bien performé. Par la suite, il a joué dans la ligue élite de Suède et en première division en Suisse. Il gagne bien sa vie et c’était un peu mon plan quand j’ai quitté pour l’Europe. »

Raphaël Girard

À la fin de la saison 2016-2017, Raphaël Girard revint au Québec avec les Marquis de Jonquière dans la LNAH. Il devint le gardien auxiliaire de Cédrick Desjardins.

Une opportunité avec le Canadien de Montréal

Peu après son retour au Québec, Pierre Allard, l’entraîneur du conditionnement avec le Canadien, qui était son assistant-entraîneur Midget AAA, lui lâcha un coup de fil pour l’inviter à remplacer un gardien à la pratique du Canadien de Montréal.

« Je pratiquais avec le Canadien et j’ai fait quelques pratiques officielles. Lorsque Carey Price est allé au Match des étoiles de la LNH, il a pris un jour de repos et je l’ai remplacé. »

Raphaël Girard

Lors d’un événement promotionnel avant le Grand Prix du Canada de F1 à Montréal, Raphaël a pris des tirs du pilote finlandais Valtteri Bottas, dans une compétition contre Paul Byron.

Il a trouvé sa place avec le Cool FM de St-Georges

En 2019, un peu avant le repêchage, le gardien est échangé au Cool FM de St-Georges pour principalement des choix au repêchage. Un de ces choix devint Gabriel Verpaelst. Après une bonne première saison à St-Georges, la situation sanitaire s’est pointée le bout du nez et une saison complète a été annulée.

Cette saison avec le Cool FM de St-Georges, Raphaël Girard s’est dévoilé comme un des meilleurs gardiens de la LNAH, malgré les difficultés de son équipe en saison régulière.

En première ronde des séries éliminatoires, Raphaël a fait de petits miracles pour permettre à son équipe de revenir dans sa série contre les Éperviers de Sorel, deuxième au classement en saison. Il maintient présentement une moyenne de buts accordés de 2.56 et une moyenne d’efficacité de .913. Il était le gardien présent devant le but lors des trois victoires du Cool FM.

Le match sept aura lieu à Sorel, dimanche le 10 avril à 16h. Nous verrons alors si le Cool FM et Raphaël Girard vont écrire l’histoire!

Pour l’entrevue complète avec Raphaël Girard:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site web utilise des cookies et demande vos données personnelles pour améliorer votre expérience de navigation.