Entrevue LNAH

«La LNAH fût la meilleure décision de ma carrière» – Jean-Philip Chabot

Jouer dans la LNH est le rêve de tous les jeunes joueurs d’hockey. Pour arriver au plus haut niveau, il y a le chemin direct et parfois le chemin plus long. Cependant en cours de route, le rêve peut changer. Gagner à la maison devant sa blonde, ses enfants, sa famille et avec des coéquipiers qui sont comme la famille, peut, être le rêve absolu; c’est le cas ici de Jean-Philip Chabot, lorsqu’il a rejoint les 3L de Rivière-du-Loup.

Il a appris jeune à devenir un gagnant

Après une grosse saison à 15 ans, Jean-Philip Chabot a été repêché en 3e ronde au 38e rang par les Wildcats de Moncton. La saison suivante, toujours avec Lévis, il gagna la Coupe Jimmy Ferrari et la médaille de bronze à la Coupe Telus.

À sa première saison junior, il donna ses premiers coups de patin avec les Wildcats de Moncton et il gagna la Coupe du Président au terme de la saison. La saison suivante, il fut échangé aux Olympiques de Gatineau. Il y joua trois saisons. remportant à nouveau la Coupe du Président en 2008 en tant que capitaine de l’équipe.

Jean-Philip Chabot avec les Olympiques de Gatineau
Jean-Philip Chabot lorsqu’il était capitaine des Olympiques de Gatineau – Crédit photo: Olympiques de Gatineau

« J’ai eu la chance d’avoir deux excellents coachs dans le junior avec Ted Nolan et Benoit Groulx. Je suis d’ailleurs encore en contact avec ce dernier, je le remercie d’avoir fait de moi un meilleur joueur et surtout une meilleure personne. »

Les succès et les déboires du hockey professionnel

Après sa première saison avec les Wildcats de Moncton, Jean-Philip reçut une invitation au camp des recrues des Trashers d’Atlanta, une expérience qu’il a grandement apprécié. Au terme de sa carrière junior, il a la chance de recevoir à nouveau l’appel d’une équipe de la LNH, quand les Rangers de New York lui font signer un contrat avec le club-école de l’équipe.

Suite à une première saison 2009-2010 satisfaisante dans la ECHL à Charlotte, il signa avec les Condors de Bakersfield. Après 10 parties, il est libéré par l’équipe; c’est un premier coup dur pour lui.

« À l’été 2012, j’ai signé un contrat avec les Komets de Fort Wayne dans la ECHL. Après un camp de quelques semaines, on m’a libéré. Je me suis alors rendu en Arizona (CHL). J’avais joué pour cette équipe la saison précédente, mais l’organisation avait beaucoup changé, plus le même entraîneur, etc. »

Jean-Philip dans l’uniforme du Rush de Rapid City – Crédit photo: Rapid City Rush

Dans la CHL, l’attaquant a tout de même connu de bons moments. Sur la glace, il réussit à engendrer deux saisons de 20 buts. En Arizona il a eu la chance d’avoir Marco Pietroniro comme entraîneur. Malgré une saison difficile de l’équipe, sa relation avec lui fut la clé. Il fut d’une grande aide cette année-là, mais aussi lors des années suivantes. Lui, sa femme Caroline et leurs 5 gars sont d’ailleurs devenus de bons amis.

La meilleure décision qu’il a pris pour sa carrière

En 2015, Jean-Philip prend le chemin d’Anglet en France. Il cumula 1 but 4 passes en 5 passes après 5 parties. Cependant, il y a quelque chose qui ne fonctionnait pas. Les questions à propos de sa carrière fusaient dans sa tête.

« Karl Boucher m’a contacté de nouveau et avec l’appui de ma blonde Mariève, j’ai décidé de me joindre aux 3L. C’est la meilleure décision que j’ai prise pour ma carrière et surtout pour ma vie familiale. Je remercie Karl d’avoir été insistant. Depuis ce temps, je joue pour les 3L de RDL et j’accumule les beaux moments et les souvenirs. »

Les 3L de Rivière-du-Loup remportèrent la Coupe Vertdure en 2016
Les 3L de Rivière-du-Loup remportèrent la Coupe Vertdure en 2016 – Crédit photo: Olivier Therriault

« J’ai des frissons juste à écrire ces lignes. À l’automne 2015, ma carrière était dans le néant, mais cette coupe a redonné un sens à ma carrière. J’ai eu la chance de gagner cette coupe avec des coéquipiers formidables, mais aussi de le faire devant ma blonde et ma famille. »

De son propre aveu, le moment le plus mémorable de sa carrière est sans aucun doute la conquête de la Coupe Vertdure en 2016 avec les 3L. Voilà le rêve pour ce joueur, qui a connu la gloire du repêchage, de la première signature d’un contrat professionnel, des conquêtes de la Coupe Jimmy Ferrari et de la Coupe du Président.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :