LNAH

La LNAH démystifiée : Jean-Michel Daoust, un panier de connaissances au hockey et à l’école

Jean-Michel Daoust n’a plus besoin de présentation. Joueur prolifique lors de ses années juniors, il remporta la Coupe du Président à deux occasions lors de son séjour avec les Olympiques de Gatineau. Après une brillante carrière qui l’aura mené aux quatre coins du globe, l’attaquant s’est joint à la LNAH. Aujourd’hui, il remercie cette ligue qui permet à des joueurs d’hockey comme lui, une transition beaucoup plus facile, autant sur le côté financier que sur le côté psychologique.

Les grosses années des Olympiques de Gatineau

Le campivallensien a connu les années fastes des Olympiques, aux côtés des Philippe Dupuis, Francis Wathier et Maxime Talbot.

« Kevin Constantine, Todd Richards et Benoit Groulx ont eu une influence sur moi, mais c’est le support de ma famille et de mes chums qui a fait la différence. Disons que je dois énormément à Max Talbot. »

Lors des années de conquête de la Coupe du Président, Jean-Michel Daoust cumule des chiffres intéressants de 94 et 96 points, franchissant aisément la barre des 30 buts à chaque occasion.

Crédit photo: Olympiques de Gatineau

En 2003-2004, il est nommé sur l’équipe d’étoiles de la LHJMQ et sur celle du tournoi de la Coupe Memorial.

« Le principal défi a été de toujours avoir eu à me faire valoir ce qui a eu ses avantages et ses inconvénients. »

Jean-Michel Daoust autour du monde

Les années dans le junior terminées, l’attaquant se joint pour une demi-saison au Saint-François de Sherbrooke, remportant les honneurs de la recrue de l’année dans la LNAH.

Par la suite, Daoust quitte pour les États-Unis. Il se joint le 16 janvier 2008 aux Penguins de Wilkes-Barre/Scranton mais il termine néanmoins la saison avec les Cyclones de Cincinnati, remportant la Coupe Kelly, emblème suprême de la ECHL.

« Si j’avais à choisir un moment marquant pour moi, je dirais plutôt que j’ai une grande fierté et c’est que j’ai pratiquement toujours fait partie de groupes d’individus qui ont accompli de grandes choses. J’aime bien me dire que les gens qui m’ont recruté durant ma carrière, savaient ce que je pouvais apporter à court terme pour eux. »

Crédit photo: Le Droit

Pour 2009-2010, il signe avec le Wild du Minnesota. Il goûte aux camps de la LNH et il cumule des sommets de 21 buts et 34 passes avec le club-école du Wild dans la Ligue américaine.

En 2011, il quitte pour l’Europe avec des escales en Allemagne, en Autriche et en Norvège. Ils gagnent le championnat de la ligue à ses deux années en Norvège.

La conciliation des études avec le hockey et le travail

Jean-Michel Daoust possède un Bac en administration de la TELUQ, un Certificat en comptabilité de l’UQAM, un DESS CPA et il complète actuellement une Maîtrise en fiscalité.

Si son panier de connaissances sur les bancs d’école est bien rempli, celui des connaissances qu’il a acquises au hockey l’est tout autant. La LNAH a contribué à concilier sa passion du hockey tout en étant aux études ou au travail.

Pour en savoir davantage sur le vibrant témoignage que Jean-Michel Daoust a livré au sujet de la LNAH, rendez-vous le dimanche 21 mars à 19h, pour l’émission spéciale de la Source du Hockey, La LNAH démystifiée, avec comme invité, Jean-Michel et 12 autres joueurs et artisans de la ligue.

(1 commentaire)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :