avril 24, 2024
Francis Meilleur

La LNAH démystifiée : Francis Meilleur, joueur d’hockey et courtier immobilier

Le père de Francis Meilleur était un amateur fini d’hockey. Il aimait ça autant que son fils, sinon davantage. Lorsqu’il jette un regard sur son parcours, Francis croit que c’est avec l’aide de ses parents, s’il est arrivé au niveau professionnel. Aujourd’hui, celui-ci est courtier immobilier et il remercie les 3L de Rivière-du-Loup de lui donner l’occasion de pouvoir encore exercer sa passion du hockey.

Les sceptiques seront confondus

Arrivé au junior, Francis Meilleur doutait de ses capacités à cause de son rang de repêchage. Dans les faits, le défenseur avait entendu son nom au 9e tour, 161e au total par les Screaming Eagles du Cap-Breton. Cependant au fil des années, il s’établit comme un pilier à la défensive, en plus de noircir régulièrement la feuille de pointage. Chez les Screaming Eagles, Meilleur enfile des saisons de 11, 33 et 42 points. À sa dernière année, il se joint au Junior de Montréal et il explose avec 8 buts et 45 passes.

La passion du hockey et les études

Les années juniors terminées, Francis Meilleur prend le chemin de la ECHL. Sur deux ans, il joue notamment à Grenville, Bakersfield et Las Vegas. Par la suite, il tente l’aventure de l’Europe.

« Je voulais jouer à Epinal parce que j’avais entendu de bons commentaires provenant d’anciens joueurs des Dauphins sur les fans et l’organisation de l’équipe. »

À cause du calendrier peu chargé du circuit en France, Meilleur a profité de l’occasion pendant ses deux années en Europe pour faire des études à distance en courtage immobilier.

« Quand j’ai fini mon stage en Europe je suis revenu m’essayer une dernière fois dans la ECHL, dans l’espoir d’avoir la chance de jouer quelques matchs dans la AHL avant de prendre ma semi-retraite. Je me suis vite rendu à l’évidence que j’étais rendu ailleurs dans ma vie et que je ne voulais plus me donner à 100% à ce sport. »

La transition de Meilleur vers la LNAH

Quand Francis Meilleur est revenu au bercail, il avait besoin d’un revenu dans sa transition de joueur d’hockey à courtier immobilier. Il a décidé d’aller jouer une partie pour essayer. Finalement, il a eu la piqure et il a fini par jouer cinq belles années avec les 3L de Rivière-du-Loup, dont 2015-2016, l’année de la conquête de la Coupe Vertdure. De ses dires, il ne pensait jamais vivre un moment aussi puissant et émotif. Ça l’a changé complètement sa vie.

« Karl Boucher a été la raison principale de ma venue dans la LNAH. Je n’ai jamais vu quelqu’un autant persévérant que lui. J’ai tout fait pour me faire échanger plus près de la maison, mais il a tenu son bout et m’a offert un super bon contrat. »

Pour en savoir davantage sur les émotions qu’a vécu Francis Meilleur, lors de la conquête de la Coupe Vertdure en 2015-2016, rendez-vous le dimanche 21 mars à 19h, pour l’émission spéciale de la Source du Hockey, La LNAH démystifiée, avec comme invité, Francis et 12 autres joueurs et artisans de la LNAH.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site web utilise des cookies et demande vos données personnelles pour améliorer votre expérience de navigation.