mai 25, 2024

Partie 2: Gabriel Lopez Courcy apprivoise l’Espagne

Il y a deux semaines, on vous parlait de Gabriel Lopez Courcy dans un article. À 15 ans, le jeune joueur de hockey tentait sa chance en Espagne et avait comme objectif d’en mettre plein la vue au comité de sélection de l’équipe nationale espagnole.

Voici quelques nouvelles de Gabriel Lopez Courcy depuis l’Espagne!

Jouer contre des hommes

Il faut se rappeler que Gabriel n’a que 15 ans. En ce moment, il compétitionne contre des joueurs de 19 ou 20 ans. Le principal intéressé s’est tout de même bien tiré d’affaire.

« Lors de sa dernière partie, Gabriel a gagné 8 à 1. Il a récolté deux passes; gagné la majorité de ses mises en jeu et a même reçu deux punitions. Je crois que les arbitres l’ont trouvé plus physique que les autres joueurs européens. »

Jean-François Courcy

Barça a fait faire des chandails personnalisés pour Gabriel. Cependant, il ne peut pas porter ceux-ci, puisque pour avoir le droit de porter son nom au dos, il faut être majeur. C’est pour cette raison qu’il porte seulement le numéro 9 à l’arrière de son gilet.

Gabriel a impressionné depuis son arrivée en Espagne. Outre sur la glace, il a ébloui lors d’une entrevue hier pour un article du journal local. Le comité de sélection de l’équipe nationale a également déjà démontré son intérêt.

« Ils nous avaient annoncé avant la partie que nous aurions des nouvelles quelque part la semaine prochaine. La directrice des relations pour le club de FC Barcelone nous a dit que les responsables du comité de sélection de l’équipe nationale l’avaient contacté. Ils auraient été impressionnés de la qualité du jeu de Gabriel; de son hockey IQ, son apport physique et de sa capacité à fabriquer des jeux, mais encore davantage puisqu’il n’a que 15 ans! »

Jean-François Courcy

De l’aveu de Gabriel, c’est une grande fierté de se faire dire des bons mots comme ça. C’est également une fierté pour les parents de le voir s’épanouir de la sorte. Quoi qu’il en soit, l’impressionnante expérience vécu en Espagne ne pourra qu’aider Gabriel à devenir un joueur de hockey encore plus complet.

Jean-François Courcy

À l’approche du temps des fêtes, il ne lui reste que quelques entraînements au gym et peut-être un souper d’équipe pour Noël. Après cela, on se remet au boulot sur la glace!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site web utilise des cookies et demande vos données personnelles pour améliorer votre expérience de navigation. We are committed to protecting your privacy and ensuring your data is handled in compliance with the General Data Protection Regulation (GDPR).