mai 25, 2024

Gabriel Lopez Courcy veut relever le défi de l’Espagne

Au cours des prochaines semaines, Gabriel Lopez Courcy relèvera le défi de sa vie. Le joueur de 15 ans quittera pour l’Espagne ce week-end, dans le but d’en mettre plein la vue devant le comité de sélection de l’équipe nationale espagnole.

Un des meilleurs marqueurs du RSEQ

Gabriel possède la double citoyenneté canadienne/espagnole. Dans le passé, il a évolué dans la structure des Gaulois de St-Hyacinthe, précisément avec le Vert et Noir de l’école Fadette, de Peewee relève à Bantam AAA. Cette saison, il porte les couleurs du Blizzard de la Magdeleine au RSEQ, en première division (M18D1). Il connaît d’ailleurs toute une saison avec ses 8 buts et 12 passes en 19 parties. Son brio fait de lui un des meilleurs marqueurs du RSEQ M18D1 chez les joueurs nés en 2007.

Crédit photo: Jean-François Courcy

À 6 pieds et 181 livres, il possède déjà le physique de l’emploi. Joueur de centre responsable, Gabriel se fait un plaisir à jouer des deux côtés de la patinoire.

« Il est persévérant et démontre une excellente éthique de travail, une maturité et un esprit d’équipe rassembleur. C’est d’ailleurs ce qui a motivé l’entraineur-chef du Blizzard, Philippe Soutière, à lui décerner un rôle d’assistant-capitaine cette année. »

Jean-François Courcy, père de Gabriel

Il fera tout pour laisser bonne impression

Gabriel quittera pour le pays de la paëlla et de la corrida, l’Espagne, afin de s’aligner avec le F.C. Barcelona Hockey Club, une franchise de Barça, l’équipe de soccer bien connu de Barcelone. On connaît davantage l’Espagne pour le soccer, mais le pays est sur la carte au classement de l’échiquier international.

Là-bas, il aura l’occasion de jouer contre Madrid, un rival de tous les instants. Lors de ces chauds duels, l’attaquant tentera de convaincre le comité de sélection de l’équipe nationale et les dépisteurs européens présents au match.

« J’ai décidé d’aller en Espagne pour vivre une expérience internationale, une expérience inoubliable. Je pourrai voir comment le hockey est différent en dehors du Canada. Je compte aller chercher là ce qu’il y a de bon et, si je suis invité au camp de sélection au printemps, leur démontrer mon talent. Si je suis sélectionné, j’espère être capable d’aider l’Espagne à bien performer au prochain tournoi IIHF. »

Gabriel Lopez Courcy

On ne peut que saluer l’audace de ce jeune de 15 ans, quittant la maison pour vivre son rêve. Là-bas, il découvrira sans doute de nouveaux enseignements, de nouveaux entraînements, mais aussi un climat favorable et une qualité de vie indéniable.

Qui sait un jour verra-t-on le nom « Lopez Courcy » derrière un chandail de l’Espagne dans une compétition olympique à la télévision.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site web utilise des cookies et demande vos données personnelles pour améliorer votre expérience de navigation. We are committed to protecting your privacy and ensuring your data is handled in compliance with the General Data Protection Regulation (GDPR).