avril 24, 2024
Alexandre Quesnel

Alexandre Quesnel s’est fait convaincre par les Éperviers

Alexandre Quesnel a signé récemment avec les Éperviers de Sorel-Tracy et même joué son premier match dans son nouvel uniforme lors du dernier week-end. L’attaquant a discuté de son parcours et de son arrivée avec les Éperviers, au balado La Source LNAH, mardi.

Crédit photo: Michel Sévigny

Convaincu par les Éperviers

L’année dernière, Alexandre Quesnel est passé au Cool FM de St-Georges dans l’échange de Keven Veilleux. Le principal intéressé a discuté de façon conviviale et sans stress de son avenir avec l’organisation.

« Ils ont été super correct avec moi. Ils m’ont avisé avant que les Éperviers voulaient me parler. J’ai vraiment apprécié de la façon, dont on s’est parlé. Pour être bien honnête, je ne pensais pas y aller à Sorel. Je les haïssais Sorel. C’est l’équipe que je détestais le plus. »

Alexandre Quesnel

Les Éperviers avait acquis les droits d’Alexandre Quesnel en août dernier. Après l’acquisition des frères Malouin, les négociations ont repris.

Denis Dumont de l’organisation et les frères Malouin l’ont contacté. Du côté de Quesnel, il fallait s’entendre sur le nombre de matchs à disputer. Finalement, les deux parties ont trouvé un terrain d’entente.

Le natif de Dorval revenait tout juste d’un petit voyage entre amis pour aller voir jouer son grand ami Jean-Gabriel Pageau à New York (malheureusement, la partie des Islanders contre les Coyotes était soporifique).

Aussitôt revenu, Quesnel s’est mis à s’entraîner en vue de son retour avec les Éperviers de Sorel-Tracy.

« Dans notre conversation avec les gars l’équipe, Danick Malouin m’a dit qu’il était temps que je coupe la corde et de changer ma photo de profil Facebook pour une avec les Éperviers. »

Alexandre Quesnel

Samedi dernier, il a effectué son retour au jeu et a inscrit deux buts et une passe. C’était comme s’il n’avait jamais quitté.

Études, voyages et plaisir

Mardi au balado La Source LNAH, Alexandre Quesnel a discuté de son parcours junior, l’année qu’il était allé à la coupe Memorial avec J.P. Chabot comme capitaine des Olympiques de Gatineau; une belle expérience.

Par la suite, il a parlé de son choix de s’être joint à l’Université de Moncton pour le hockey, mais d’abord pour les études. Il a terminé un BAC en comptabilité là-bas.

La conversation a ensuite bifurqué vers son temps avec Brest en France. Cependant, il a avoué que s’il avait connu la Ligue nord-américaine de hockey plus tôt, il aurait rejoint la ligue avant.

La conquête de la coupe Vertdure en 2017, alors qu’il évoluait avec les Marquis de Jonquière, reste son plus beau moment de hockey; sans oublier les heures de plaisir à jouer aux cartes en allant aux parties.

Cependant, une autre chose, qu’il l’a convaincu de faire un retour, est qu’il voulait que ses gars le voient jouer sur la glace.

« Mon plus vieux me demande toujours de jouer au hockey dans la cave. Il veut toujours mettre ses patins dans la maison. Nous avions fait des gilets des Éperviers pour eux. Samedi, les gens les arrêtaient pour leur dire que leur papa a fait deux buts. Depuis ce temps, il répète toujours papa a fait deux buts. »

Alexandre Quesnel

Il y a de la relève dans la famille Quesnel! En attendant le repêchage de 2038, on souhaite bonne saison à Alexandre Quesnel avec les Éperviers!

Pour écouter l’entrevue complète au balado La Source LNAH avec Alexandre Quesnel et les frères Malouin:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site web utilise des cookies et demande vos données personnelles pour améliorer votre expérience de navigation.