février 28, 2024

Un Québécois dans la KHL en Chine

L’attaquant québécois, Devin Brosseau, a signé récemment avec le HC Red Star de Kunlun de la KHL en Chine et a déjà relevé le défi de ses premiers matchs avec sa nouvelle équipe.

Expatrié en Colombie-Britannique pour le hockey

À la saison 2012-2013, après une année formidable et avoir remporté la Napa Cup avec le Collège Français de Longueuil dans la LHJAAAQ, Devin Brosseau a reçu une offre des Clippers de Nanaimo de la BCHL. Cette ligue junior compte parmi les meilleurs au Canada et plusieurs joueurs de hockey la voient comme un tremplin vers la NCAA.

Brosseau a accepté et donc quitté pour la Colombie-Britannique, là-bas, où il ne connaissait absolument personne. Il n’avait même pas rencontré l’entraîneur, ni aucun autre membre de l’équipe des Clippers.

Après trois saisons et 154 points en 144 matchs dans la BCHL, Devin a pris le chemin de l’Université Clarkson.

« J’ai choisi Clarkson parce que j’avais l’impression que c’était l’université qui avait attiré mon attention en premier. Je savais qu’ils ont un excellent programme de hockey en pleine croissance et qu’ils faisaient maintenant partie de l’élite de la NCAA »

Devin Brosseau

Des plans pour une carrière professionnelle

Avec un diplôme en poche de l’Université Clarkson, Devin Brosseau était fier de signer, le 31 mars 2020, un premier contrat professionnel de deux ans avec les Condors de Bakersfield de la Ligue américaine de hockey.

La saison passée, l’attaquant a connu une excellente saison avec 11 buts et 9 passes en 54 parties.

C’est probablement cette saison, qui lui a permis de se faire connaître, en tant que joueur complet, capable de mettre des points au tableau et qui lui a pavé la voie pour une entente avec le HC Red Star de Kunlun cette saison; en route vers une aventure complètement folle en Chine.

« Oui tu as bien vu! Je suis ici à Pékin depuis deux semaines et demi maintenant! Ça va bien! »

Devin Brosseau
Crédit: HC Red Star de Kunlun

Jusqu’ici, Devin a récolté une passe en six parties avec le Red Star. Il est en train de s’adapter au niveau de jeu, mais aussi à son nouvel environnement; une ville de plus de 20 millions de personnes.

Cependant, aucun doute que le Québécois saura s’y faire, car avec son parcours atypique, il en a vu d’autres.

On lui souhaite bonne saison dans la KHL!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site web utilise des cookies et demande vos données personnelles pour améliorer votre expérience de navigation.