juin 18, 2024
Samantha Carpentier-Yelle

Une ancienne de l’Université du Connecticut à la tête du programme féminin des Inouk de Granby

L’ancienne gardienne de l’Université du Connecticut, Samantha Carpentier-Yelle, a été nominée au titre de responsable du programme de développement du hockey féminin des Inouk de Granby.

Une occasion unique pour le hockey féminin de la région de Granby

Le programme a été lancé l’année dernière et Carpentier-Yelle s’impliquait déjà dans le projet. Elle aura dorénavant le titre officiel de responsable du programme.

La Bromontoise vient de terminer un passage de quatre saisons avec les Huskies de l’Université du Connecticut, dans la NCAA. Lors de ses années avec l’équipe, elle aura conservé une fiche de 27-12-7, en plus d’un excellent taux d’efficacité de ,922. Elle aura également cumulé un important total de 11 blanchissages.

Carpentier-Yelle sautera sur la glace du centre sportif Léonard-Grondin accompagnée de plusieurs membres de l’organisation des Inouk du 15 au 18 août, pour un camp estival qui s’adresse aux joueuses des catégories Moins de 9 ans à Moins de 21 ans. Le forfait inclut aussi une séance d’autographes et quatre billets pour un match des Inouk.

« Il n’y a pas beaucoup de camps pour les filles du hockey mineur. Notre but est de faire avancer le hockey féminin et faire profiter le plus de filles possible de cette opportunité unique. »

David Crowdis, directeur général des Inouk de Granby

Lorsqu’on parle d’engagement dans la communauté, les Inouk de Granby de la Ligue de hockey junior AAA du Québec (LHJAAAQ) sont une référence; ce type de projet en est la preuve.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site web utilise des cookies et demande vos données personnelles pour améliorer votre expérience de navigation. We are committed to protecting your privacy and ensuring your data is handled in compliance with the General Data Protection Regulation (GDPR).