avril 20, 2024
Sea Dogs de Saint John

Les Wildcats s’entraîneront à Québec, les Sea Dogs à Rivière-du-Loup et le Titan à Carleton-sur-mer

Les Wildcats de Moncton, les Sea Dogs de Saint John et le Titan d’Acadie-Bathurst ont décidé de s’expatrier au Québec. Les consignes gouvernementales présentement en vigueur au Nouveau-Brunswick empêchent les trois équipes de reprendre l’action, même pour les pratiques, jusqu’à nouvel ordre.

Les Sea Dogs de Saint John à Rivière-du-Loup

Les joueurs des Sea Dogs de Saint John ont sauté pour une première fois sur la glace du Centre Premier Tech lundi midi. Ceux-ci vont passer la semaine à Rivière-du-Loup pour s’entraîner. Ils vont réévaluer par la suite.

L’entraîneur de l’équipe, Gordie Dywer, était très reconnaissant envers la Ville de Rivière-du-Loup d’ouvrir les portes de son amphithéâtre aux Sea Dogs, selon les propos recueillis par Kévin Beaulé du Ciel 103.7

Dans le communiqué officiel des Sea Dogs, dévoilé aujourd’hui, le directeur général de l’équipe, Trevor Georgie a expliqué les raisons.

«Il est important que nous permettions à nos étudiants-athlètes de continuer à s’entraîner, car c’est vital pour leur santé, leur moral et leur bien-être psychologique. »

Trevor Georgie

Les Wildcats à Québec

L’organisation des Wildcats a pris également la même décision que celle des Sea Dogs. Selon eux, il s’agit de la meilleure décision pour la santé, le moral et le bien-être psychologique de leurs joueurs

Ritchie Thibeau, directeur des opérations hockey pour les Wildcats de Moncton, a justifié la décision.

“Il est important de permettre à nos étudiants-athlètes de continuer à s’entraîner, car ils doivent être prêts à jouer dès la reprise des matchs. Les athlètes de haut niveau ne peuvent pas arrêter de s’entraîner pendant une période prolongée et être capables de performer au même niveau.”

Ritchie Thibeau

*Update:

Le Titan d’Acadie-Bathurst a décidé de suivre ses frères du Nouveau-Brunswick, puisque un peu plus tard dans la journée, l’organisation a pris elle aussi la décision de s’expatrier au Québec. Quant à eux, ils iront à Carleton-sur-mer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site web utilise des cookies et demande vos données personnelles pour améliorer votre expérience de navigation.