mai 25, 2024

CH : il faut être prudent avec Rafaël Harvey-Pinard

Depuis son rappel avec les Canadiens, Rafaël Harvey-Pinard fait tout pour gagner son poste jusqu’à la fin de la saison.

L’attaquant natif du Saguenay s’est surtout illustré dans deux rencontres, soient lors du dernier match contre les Sénateurs d’Ottawa et celle contre les Red Wings de Détroit le 26 janvier dernier. En effet, il a inscrit un total de quatre buts et une passe lors de ces deux matchs, portant ainsi son total de points à six en sept rencontres. 

En plus d’inscrire des points sur le tableau, l’ancien produit des Huskies de Rouyn-Noranda et des Saguenéens de Chicoutimi amène de l’énergie au sein de son trio, ce qui fait de lui un joueur facilement appréciable. 

Ne pas tomber dans le même piège qu’il y a trois ans

Cependant, le problème avec les jeunes joueurs qui connaissent rapidement du succès est que les partisans du CH ont la mauvaise habitude de les placer rapidement sur un piédestal. Le meilleur exemple est celui de 2019. Ryan Poehling sort tout juste des collèges américains et il dispute son premier match de la saison contre les Maple Leafs de Toronto. 

Lors cette rencontre, il termine avec un tour du chapeau et un but en tirs de barrage et il n’en fallait pas plus pour que les partisans voient de grandes choses en lui. Longtemps identifié comme étant un joueur de centre de troisième trio, plusieurs se sont mis à croire, suite à cette performance contre Toronto, que Poehling avait le potentiel de jouer dans le top 6 du CH. Or, il n’a jamais vraiment été en mesure de s’établir avec le CH par la suite, alors qu’il a fait la navette entre la LAH et la LNH pendant trois ans avant d’être échangé aux Penguins cet été en compagnie de Jeff Petry. 

Une longue audition en vue pour RHP?

Évidemment, je ne suis pas en train de dire qu’il va arriver la même chose à RHP. Par contre, il faut tempérer ses attentes envers lui. La bonne nouvelle est qu’avec les joueurs qui risquent de quitter à la date limite des transactions, il devrait obtenir une longue audition avec l’équipe puisqu’il devrait rester à Montréal jusqu’à la fin de la saison. Du moins, le contraire serait très surprenant. 

C’est à ce moment-là que nous aurons une meilleure idée du rôle que l’athlète de 24 ans pourrait avoir avec le CH. Le plus important pour lui est de se tailler une place à temps plein dans la LNH, et ce, peu importe le rôle. Le reste, il s’agira d’un véritable boni pour celui qui a été choisi en septième ronde du repêchage de 2019.

Crédit photo : USA Today Sports

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site web utilise des cookies et demande vos données personnelles pour améliorer votre expérience de navigation. We are committed to protecting your privacy and ensuring your data is handled in compliance with the General Data Protection Regulation (GDPR).