avril 20, 2024
Assurancia de Thetford

LNAH en vrac : semaine du 26 novembre

Bonsoir chers partisans de la LNAH, c’est le moment de revenir sur les activités de la dernière semaine d’activité de la ligue alors voici ce qui a retenu mon attention lors du dernier week-end.

Les Pétroliers ratent une belle occasion

Les Pétroliers n’avaient qu’un seul duel lors du dernier week-end et il s’agissait d’un affrontement contre la pire équipe de la ligue, soit le 3L de Rivière-du-Loup devant leurs partisans. Cependant, les hommes d’Eric Haley ont été très combatifs et ils ont soutiré la victoire aux Pétroliers grâce à un gain de 5 à 4 en temps supplémentaire. Saluons le travail de Marc-André Tourigny et de Maxime Villemaire qui ont récolté 3 points chacun dans la victoire alors que Garrett Clarke a inscrit le but vainqueur à son premier match avec sa nouvelle formation, lui qui avait été acquis des Marquis il y a une semaine. D’ailleurs, j’ai trouvé cela un peu spécial que Villemaire n’ait pas été considéré parmi les trois étoiles alors qu’on en a donné deux des trois à des joueurs de l’équipe perdante.

De leur côté, les Pétroliers ont raté une belle occasion de s’emparer du troisième rang au classement général qui est présentement occupé par Jonquière. Leur prochain match sera ce jeudi contre les Éperviers du côté de Laval. Avec une victoire, les Pétroliers pourraient se retrouver à trois points de Sorel qui occupe présentement le 2e rang du classement général.

Les Éperviers retrouvent le droit chemin

Après quelques semaines plus décevantes, les Éperviers ont retrouvé le chemin de la victoire alors qu’ils ont remporté les deux duels qui les opposaient au Cool FM de Saint-Georges. Le premier duel se passait du côté de Sorel-Tracy et les hommes de Christian Deschênes ont triomphé par la marque de 7 à 4. Antoine Waked a été la vedette du match avec ses deux buts et sa mention d’aide, ce qui lui a permis de mettre la main sur la première étoile du match.

Lors du second duel, les Éperviers ont dû travailler un peu plus fort pour aller chercher les deux points alors que les tirs de barrage ont été nécessaires pour faire un vainqueur et c’est Olivier Caouette qui a mis fin au débat en battant Sébastien Auger qui, d’ailleurs, a connu un fort match et il est la raison pour laquelle le Cool a pu récolté un point dans ce match.

De son côté, Saint-Georges a encore une fois démontré qu’il ne faut pas prendre de pénalité contre cette équipe alors qu’elle a inscrit 5 de ses 7 buts du week-end en supériorité numérique. Le hic, c’est qu’elle a de la difficulté à générer des chances de marquer à 5 contre 5 et c’est ce qui fait mal en ce moment pour la formation beauceronne.

L’Assurancia est imbattable

Depuis le début de mes chroniques, il y a toujours un extrait où je mentionne que l’Assurancia est imbattable et c’est encore le cas cette semaine. En effet, la troupe de Bobby Baril a ajouté deux autres victoires à sa fiche contre les Marquis. Par contre, ça n’a pas été facile pour Thetford Mines vendredi alors que la prolongation a été nécessaire et c’est le 6e but de la saison de Maxime Lecours qui a mis fin à la rencontre. Notons que l’attaquant Alexandre Goulet a inscrit son 16e de la saison et qu’il a ajouté un autre but lors du match suivant pour se hisser au premier rang chez les buteurs de la ligue.

Justement, en parlant du deuxième match, Thetford Mines a été beaucoup plus convaincant devant ses partisans avec une victoire de 5 à 2. En plus d’inscrire son 17e but de la saison, Goulet a ajouté deux mentions d’aide à sa fiche, lui permettant ainsi de mettre la main sur la première étoile du match.

Avec ses deux gains, l’Assurancia est maintenant sur une séquence de 9 victoires consécutives. Un seul match est prévu cette semaine pour cette formation et c’est contre le Cool FM, une équipe qui se cherche beaucoup depuis le début de la saison. Est-ce que les hommes de Serge Forcier gâcheront la fête de Thetford Mines? Ce serait une énorme dose de confiance pour eux et cette dose serait certainement la bienvenue pour le Cool.

Crédit photo: Sandra Giroux-Poulin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site web utilise des cookies et demande vos données personnelles pour améliorer votre expérience de navigation.