avril 13, 2024
Alexis Gendron

L’état des forces dans la LHJMQ

Le temps des fêtes est toujours une période de grande importance pour les amateurs de hockey junior en raison du Mondial junior. Alors que tous nos regards étaient rivés sur les exploits de Connor Bedard et des autres espoirs canadiens, les dirigeants des équipes de la LHJMQ continuaient d’explorer les opportunités de transiger durant la période des échanges, qui s’est terminée le 6 janvier dernier.

Quelques équipes aspirantes aux grands honneurs se sont donc renflouées davantage afin d’améliorer leurs chances d’aller jusqu’au bout. Voici un petit résumé des ajouts importants et de l’état actuel des grandes puissances du circuit Courteau:

(Les statistiques des joueurs sont en date du 13 janvier 2023)

Crédit photo: Valérie Deleu

Remparts de Québec

Ajouts:

  • Justin Robidas (2003) C – 35-17-34-51 
  • Jérémy Langlois (2003) DG – 33-3-17-20 
  • Thomas Darcy (2003) DD – 15-2-6-8 
  • Daniel Agostino (2003) AG – 38-7-7-14 
  • Cam Thompson (2003) C – 7-0-3-3

Seule équipe ayant atteint le cap des 30 victoires jusqu’à présent cette saison, les Remparts dominent le classement de la LHJMQ. Bien qu’ils présentaient déjà une formation menaçante, l’équipe menée par Patrick Roy peut maintenant compter sur deux lignes dévastatrices à l’attaque, avec Robidas (on était au courant de son arrivée depuis le début de la saison) qui s’ajoute à Zachary Bolduc, Théo Rochette, Pier-Olivier Roy, James Malatesta et Nathan Gaucher.

Langlois et Darcy débarquent dans une unité défensive avec beaucoup de profondeur. Les deux défenseurs se joignent à Evan Nause, Vsevolod Komarov, Nicolas Savoie et Charles Truchon pour créer l’une des plus talentueuses défenses à travers la ligue. Leurs ajouts rendent la défensive plus dynamique et mobile, une combinaison dangereuse avec le talent au front.

De leur côté, Agostino et Thompson apporteront une profondeur nécessaire à l’attaque en vue d’un long parcours en séries éliminatoires.

Mooseheads d’Halifax

Ajouts:

  • Alexandre Doucet (2002) AD – 40-34-31-65
  • Josh Lawrence (2002) C – 39-22-35-57

Les Mooseheads ont transigé pour deux joueurs seulement, mais pas n’importe lesquels! Alexandre Doucet et Josh Lawrence représentent deux attaquants parmi les plus dynamiques et talentueux à travers la LHJMQ, donnant à Halifax un redoutable groupe offensif incluant aussi Zachary L’Heureux, Markus Vidicek, Mathieu Cataford, Attilio Biasca et le meilleur pointeur, Jordan Dumais.

Ayant une défensive déjà solide et profonde, Halifax n’a pas jugé nécessaire de s’améliorer à cette position ni devant le filet. N’empêche que la formation de Sylvain Favreau demeure l’une des favorites pour le championnat et la Coupe Mémorial.

Tigres de Victoriaville

Ajouts:

  • Frédéric Brunet (2003) DG – 38-6-30-36
  • William Veillette (2002) C – 40-26-26-52
  • Maël Lavigne (2005) AG – 40-5-14-19
  • Francesco Iasenza (2004) DG – 34-5-13-18
  • Jordan Côté (2003) AG – 32-5-1-6

Une belle surprise cette saison, les Tigres peuvent compter sur une formation jeune et talentueuse qui les propulse au sommet du classement. Déjà armé de Maxime Pellerin, Tommy Cormier et de la jeune sensation Justin Gendron, Victoriaville y a ajouté l’excellent William Veillette des Cataractes et le costaud Maël Lavigne du Drakkar. Ce dernier profite justement du changement d’air pour produire davantage depuis quelques matchs.

C’est surtout à la ligne bleue que se trouve leur meilleure amélioration en Frédéric Brunet, permettant aux Tigres de compter sur probablement la meilleure paire de défenseurs du circuit. Ils ont également mis la main sur Francesco Iasenza et seront donc à surveiller lors des séries éliminatoires.

Phoenix de Sherbrooke

Ajouts:

  • Jacob Melanson (2003) AD – 31-32-22-54
  • Marc-André Gaudet (2003) DG – 38-12-24-36
  • Jakub Brabenec (2003) C – 28-8-17-25
  • Olivier Adam (2002) G – 13-10, 2.75, .906%
  • Andrew Belchamber (2003) C – 38-8-7-15

Le puissant Phoenix de Sherbrooke s’est équipé de joueurs dominants durant le dernier mois. La formation sherbrookoise a obtenu les services du franc-tireur Jacob Melanson, des attaquants Jakub Brabenec et Andrew Belchamber, mais aussi du défenseur étoile Marc-André Gaudet et du gardien partant Olivier Adam.

Melanson et Brabenec viennent compléter un top-6 dominant à l’attaque, incluant déjà Joshua Roy, Justin Gill, Ethan Gauthier et Israël Mianscum. Bechamber s’ajoute à Milo Roelens et Cole Huckins afin d’apporter une excellente profondeur au front. L’arrivée de Gaudet donne un top 3 défensif dominant avec David Spacek et Tyson Hinds.

Olympiques de Gatineau

Ajouts:

  • Riley Ridney (2003) C – 34-15-35-50
  • Cam MacDonald (2003) AG – 32-21-16-37
  • Alexis Gendron (2003) AD – 36-23-13-36
  • Francesco Lapenna (2002) G – 15-13, 2.62, .917

Les Olympiques ont bien confiance en leur unité défensive en raison de la présence de Tristan Luneau, Noah Warren et Isaac Belliveau et n’ont donc pas bougé à ce niveau. Ils ont toutefois décidé de transiger pour le gardien partant Francesco Lapenna pour prendre place à Émerick Despaties.

C’est à l’attaque que Gatineau s’est fortement amélioré, avec les acquisitions de Riley Kidney des Titans, Cam MacDonald des Sea Dogs et Alexis Gendron de l’Armada. Ajoutez-y Zach Dean, Antonin Verreault, Olivier Nadeau, Samuel Savoie, Cole Cormier et Haakon Hanelt et on a droit à trois trios du tonnerre. Ils n’ont pas dominé autant qu’ils auraient voulu en première moitié de saison, mais les Olympiques sont maintenant bien en selle pour de longues séries éliminatoires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site web utilise des cookies et demande vos données personnelles pour améliorer votre expérience de navigation.