juin 24, 2024

Espoirs CH : Lane Hutson a connu une soirée difficile

Lors de la troisième journée du Championnat du monde de hockey junior, trois espoirs du CH étaient en action, alors que Filip Mesar affrontait Lane Hutson et que Joshua Roy faisait face à l’Allemagne.

Sans plus tarder, voici donc mon évaluation de ces espoirs.

Filip Mesar (Slovaquie)

La Slovaquie a causé une énorme surprise, alors qu’elle a eu le dessus sur les États-Unis par la marque de 6 à 3. De son côté, Filip Mesar n’a pas connu un vilain match, mais il n’a pas été un énorme facteur dans la victoire des siens. Il a offert quelques flashs offensifs intéressants, mais la vedette de cette rencontre fut de loin le défenseur Simon Nemec qui a été solide offensivement et défensivement. L’espoir du CH a été meilleur vers la fin de la rencontre, où il était plus impliqué. Il a même distribué une bonne mise en échec le long de la bande, chose qu’on ne voit pas souvent de sa part. En début de match, je le trouvais plus passif et il attendait beaucoup que ses coéquipiers récupèrent les rondelles plutôt que de s’impliquer directement dans le jeu.

Au final, Mesar a terminé la rencontre avec un but, alors que son tir a dévié sur un joueur américain devant le filet et le gardien s’était déjà compromis à sa droite, donc il ne pouvait pas faire grand chose sur la séquence. La Slovaquie a joué ses deux matchs contre les équipes les plus difficiles de son groupe, donc il ne faudrait pas être surpris de le voir débloquer offensivement dans les prochaines rencontres.

Lane Hutson (États-Unis)

Ce fut un match assez difficile pour le jeune défenseur américain, alors qu’il a été impliqué pour les mauvaises raisons sur trois des six buts marqués par la Slovaquie. Sur le deuxième but, il a bloqué partiellement la rondelle, mais celle-ci est revenue directement sur la palette d’un adversaire qui a ensuite touché la cible. En revanche, le gardien a un peu mal paru sur cette séquence. Puis, un peu plus tard dans la rencontre, il a été battu de vitesse, donc il a retenu l’adversaire et son geste a été signalé par les officiels. Les Slovaques ont ensuite capitalisé sur cet avantage numérique pour porter la marque à 2-2. Pour terminer, il a causé un revirement en territoire offensif, la sortie de zone fut parfaite et la Slovaquie a profité de l’occasion pour ajouter un autre but au tableau indicateur. D’ailleurs, il a causé à quelques reprises des revirements dans le territoire offensif.

Mince consolation pour lui, alors qu’il a récolté son premier point du tournoi dans la défaite. Un de ses tirs a été dévié par Gavin Brindley pour déjouer le gardien adverse. Ce but donnait l’avance aux Américains 2 à 1.

Joshua Roy (Canada)

Pour la deuxième rencontre du Canada, Joshua Roy a obtenu une belle promotion, alors qu’il a été placé avec Connor Bedard et Logan Stankoven sur le deuxième trio. Ce trio a été de loin le plus menaçant de la soirée. D’ailleurs, Roy a effectué un très beau jeu défensif sur le troisième but de son équipe, alors qu’il a mis en échec le joueur Allemand pour ensuite refiler la rondelle à Stankoven et celui-ci a aussitôt repéré Connor Bedard qui s’est retrouvé en échappée. C’est sans surprise que le produit des Pats de Regina a fait scintiller la lumière rouge sur cette séquence.

J’ai bien aimé l’implication globale de Roy et son travail a été récompensé en fin de match, alors qu’il a réussi à inscrire un filet pour récolter son deuxième point de la rencontre. Chose certaine, il vient de solidifier sa place au sein du top 6 de l’équipe, puisque Devin Williams n’a aucune raison de séparer ce trio.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site web utilise des cookies et demande vos données personnelles pour améliorer votre expérience de navigation. We are committed to protecting your privacy and ensuring your data is handled in compliance with the General Data Protection Regulation (GDPR).