juin 14, 2024

Kent Hughes et le Canadien de Montréal sur la bonne voie?

Dans l’ère actuelle de la LNH, la meilleure façon de se construire une équipe dominante est de passer par le repêchage et de développer les jeunes dans l’organisation. Il n’y a pas de recette miracle, on te donne seulement les ingrédients pour faire le gâteau. Par la suite, c’est à l’état-major de bien mélanger les ingrédients pour que le gâteau lève. Les Canadiens de Montréal sont-ils sur la bonne voie?

5 équipes, 11 gains de la coupe Stanley.

Les preuves sont gravées sur la coupe, les Blackhawks, les Penguins, les Kings, le Lightning et plus récemment l’Avalanche l’ont fait. Ils ont tous un point en commun. Ils sont tous tombés dans la cave pour revenir au sommet.

Pour ce qui est du tricolore, le prédécesseur de Kent Hughes, Marc Bergevin, a souvent été critiqué pour son manque de constance lors des repêchages de l’équipe.

En effet, aucun premier choix de 2012 à 2018 va enfiler le chandail de la Sainte-Flanelle cette année. Par contre, il faut avouer l’excellent travail réalisé par Bergevin lors des transactions emmenant Danault et Suzuki. Il reste que Bergevin a bien garni la banque d’espoirs lors des dernières années avec Cole Caufield, Kaiden Guhle, Logan Mailloux, Sean Farrell, Jordan Harris et Joshua Roy pour ne nommer que ces joueurs.

Vive le vent d’hiver!

Le 18 janvier dernier, Gorton et Molson annoncent l’embauche du 18e directeur général des Canadiens de Montréal, Kent Hughes. L’effectif a énormément changé depuis sa signature avec les Canadiens et jusqu’à maintenant, je suis plutôt confiant du chemin que prend l’équipe.

Le 7-8 juillet l’attention était tourné vers ce dernier. On s’attendait à tout un spectacle et évidemment, Hughes a répondu à l’appel. L’Ontarien Shane Wright était évalué comme le premier choix du repêchage depuis l’âge de ses 15 ans. Revirement de situation, c’est dans les applaudissements et les huées de la foule que l’équipe jeta son dévolu sur l’attaquant format géant, Juraj Slafkovsky. J’étais moi-même surpris et déçu. En voyant Shane Wright glissé jusqu’au 4e rang, je me suis posé des questions. Une question de caractère et de personnalité? Bref, on ne saura probablement jamais la réelle raison de ce glissement.

Une belle note pour Hughes et sa bande.

Photo par : Jess Starr//THW

Je sais qu’il est trop tôt pour évaluer le repêchage de cette année, mais je pense que le Canadien a fait de bons choix et de bonnes transactions. La soirée a débuté avec le repêchage de Juraj, pour ensuite effectuer une transaction, voyant quitter Alexander Romanov et emmenant des Blackhawks, Kirby Dach. Plus tard, l’équipe aux 24 coupes Stanley jeta son dévolu sur l’ami d’enfance de Juraj, Filip Mesar. Malgré l’ajout de trois bons jeunes , la deuxième journée du repêchage a réservé d’autres surprises aux partisans.

En effet, en deuxième ronde, le Canadien repêcha le centre Owen Beck et le défenseur au petit gabarit, Lane Hutson, comparé à Adam Fox. Bien sûr, cette comparaison est à prendre avec un certain recul. Il reste tout de même un choix, pouvant causer de nombreuses surprises.

Pour finir, je donnerais une excellente note à Kent Hughes pendant la saison morte. Il semble en pleine confiance de ses moyens! Ce que j’apprécie par-dessus tout, c’est la transparence dans ses points de presse. On nous a souvent vendu les anciens espoirs du tricolore comme les prochains sauveurs, sans succès… Cette fois est-ce que ce sera différent? Qu’en pensez-vous? Sommes-nous sur le bon chemin?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site web utilise des cookies et demande vos données personnelles pour améliorer votre expérience de navigation. We are committed to protecting your privacy and ensuring your data is handled in compliance with the General Data Protection Regulation (GDPR).