avril 20, 2024
Les entraîneurs d'Équipe Canada de hockey-balle

La recette sécrète d’Équipe Canada au hockey-balle

Dimanche dernier, avait lieu la finale des Championnats du monde de hockey-balle de l’ISBHF à la Place Bell à Laval. Le Canada a vaincu la Tchéquie pour gagner le titre de champion du monde, mais mettait aussi, du même coup, un terme à une importante séquence d’un autre pays.

Crédit photo couverture: Tobi-Lynne P. Payne

La Slovaquie n’aura pas réussi à battre la marque du Canada

Le Canada avait gagné les championnats du monde de hockey-balle de l’ISBHF en 2001, 2003, 2005 et 2007; à ce moment un record pour le nombre de fois d’affilée.

La Slovaquie avait gagné lors les championnats du monde de 2013, 2015, 2017 et lors du dernier en 2019; quatre fois d’affilée pour égaler le record du Canada. Ils avaient l’occasion de battre la marque cette année.

Le plus gros défi pour le Canada

Le plus gros défi pour le Canada était de former une équipe avec des joueurs qui ne jouent pas nécessairement ensemble habituellement, disait l’entraîneur-adjoint François Chalut.

« Il y a des joueurs qui avaient joué ensemble, il y a trois ans. Nous avons fait un camp d’entraînement avec 46 joueurs en octobre dernier, une pratique la veille du tournoi et c’est tout. »

François Chalut

D’ailleurs, le Canada a connu un lent début de tournoi, notamment avec un victoire acquise durement sur les États-Unis par la marque de 6-5.

Cependant pas loin, il y avait toujours la motivation de ne pas laisser le record de conquête de championnats d’affilée aux Slovaques.

« Nos 25 joueurs étaient dédiés. Ils ont montré du cœur. L’ambiance était bonne et tout le monde a accepté son rôle. Nos joueurs ont été absolument incroyables. »

François Chalut

L’équipe possédait un bon mélange de joueurs avec un bon gabarit et des joueurs plus petits, mais rapides. Il y avait des bons vétérans pour montrer le chemin aux nouveaux.

La défense canadienne était très solide. Des attaquants comme Labonté, Martel et Léveillé ont marqué plusieurs buts en avantage numérique. Les gardiens ont été fumants. Christian Lantin a donné confiance à son équipe dans le dernier droit.

Entre les parties, l’équipe avait des rencontres et des séances pour observer les tendances des autres participants sur des séquences vidéo.

Le Canada a finalement remporté l’or contre la Tchéquie en finale.

Crédit photo: Tobi-Lynne P. Payne

La Slovaquie a finalement perdu en quart de finale contre la Grèce.

En ce joueur de Fête nationale, félicitations au Canada pour avoir tout donné et remporté la victoire!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site web utilise des cookies et demande vos données personnelles pour améliorer votre expérience de navigation.