avril 20, 2024
Gabriel D'Aigle

Gabriel D’Aigle; dans la lignée de Marc-André Fleury

Gabriel D’Aigle possède ce petit quelque chose de spécial quand on le voit jouer. Le gardien sorelois sort d’une brillante saison avec les Gaulois de St-Hyacinthe. La prochaine étape? Le 4 juillet prochain, il risque d’entendre son nom très tôt.

Un gardien avec un coffre à outils complet

D’Aigle a connu une bonne saison avec les Gaulois. Sa moyenne d’efficacité de 0.919 et sa fiche de 15 victoires en 24 parties sont impressionnantes tout comme son gabarit de 6 pieds et 3 pouces.

Son style combattif nous rappelle Marc-André Fleury, un autre Sorelois, mais Gabriel se compare aussi à un autre gardien.

« Je me compare à Sergei Bobrovsky, car c’est un gardien très agressif, combatif et qui lit très bien le jeu. »

Gabriel D’Aigle

Pour arriver à ses performances, Gabriel a travaillé, mais humble qu’il est, le gardien veut donner aussi du crédit à ses entraîneurs.

« Pour cette année, j’ai quatre entraîneurs qui m’ont aidé. Stéphane Ménard, Marco Raimondo, Olivier Michaud et Alex Carrier. Ils m’ont chacun amené des habitudes différentes pour compléter mon jeu. »

Gabriel D’Aigle

Peu importe l’équipe, il donnera tout

Le premier choix est aux Eagles du Cap-Breton cette année, l’équipe qui avait repêché Fleury à l’époque. Peu importe son rang choisi, nous savons que D’Aigle donnera tout pour cette équipe, car c’est dans sa nature.

Le gardien est classé au deuxième rang par la Centrale de soutien au recrutement de la LHJMQ. L’équipe qui le choisira aura un joyau entre les mains. Faites-le jouer et il vous le prouvera.

Bonne chance Gabriel pour le repêchage!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site web utilise des cookies et demande vos données personnelles pour améliorer votre expérience de navigation.