février 28, 2024
Mathis O'Driscoll

Mathis O’Driscoll; la crosse l’a aidé à devenir un meilleur joueur de hockey

À plusieurs niveaux, la crosse est un sport similaire au hockey. Ceux qui pratiquent l’un, peuvent pratiquer l’autre en même temps et y exceller. Mathis O’Driscoll a commencé à exercer la crosse à l’âge de cinq ans. Tout en continuant de pratiquer ce sport, son père Alain a décidé un jour de l’inscrire au hockey.

La vision du jeu, le côté robustesse et l’intensité

La transition a été facile pour Mathis. La crosse a amené à améliorer sa fougue, son esprit sportif et sa vision du jeu sur une grande surface. Ces aspects se révèlent très important pour devenir un excellent joueur de hockey.

Des cours de patinage artistique à son jeune âge ont aidé à son coup de patin. L’attaquant a toujours eu l’air naturel sur la patinoire, ce qui l’a amené à percer dans les plus hauts niveaux.

Mathis a réellement pris son envol, lorsqu’il a tenté de percer l’équipe Peewee AAA du Collège Charles-Lemoyne. Il a ensuite poursuivi dans cet établissement pendant trois années, dont l’année Midget Espoir, qui a été un tournant dans sa carrière. Cette année-là, il a fait briller les yeux de plusieurs recruteurs de la LHJMQ.

Crédit photo: Rebels du Roussillon

Son ascension vers le junior

Lors du repêchage 2020, les Olympiques de Gatineau ont changé sa vie, en le repêchant 180e, en 10e ronde. Lors de son premier camp avec l’équipe de Gatineau, Mathis a fait une très bonne première impression, mais n’a pu se tailler une place dans l’effectif final. Cependant, il a continué sur sa bonne lancée et a fait l’équipe des Riverains du Collège Charles-Lemoyne dans la LHM18AAAQ.

Au début de la présente saison, l’attaquant de 17 ans a rejoint les Patriotes du Cégep St-Laurent dans le Collégial AAA. Son brio a convaincu les Olympiques de Gatineau de le rappeler pour disputer sa première rencontre dans la LHJMQ.

Après la pause des fêtes, Mathis a pris la décision de se joindre aux Braves de Valleyfield, l’équipe junior AAA qui l’a repêché en 2019. En 14 parties avec les Braves, l’attaquant a cumulé 3 buts et 4 passes. Entre temps, les Olympiques de Gatineau l’ont rappelé pour un autre match.

Mathis O'Driscoll
Crédit photo: Tobi-Lynne P. Payne

Mathis a débuté les séries éliminatoires avec les Braves de Valleyfield. Avec cette ascension dans le monde du hockey, il a malheureusement dû prendre momentanément ses distances avec la crosse.

Le hockey et la crosse sont complémentaires

À l’été 2021, cinq joueurs du programme d’excellence de la Fédération de Crosse du Québec ont été repêchés dans la LHJMQ et la OHL (Eliott Robert, Mathis Tarani, Thierry Laliberté, Shawn Pearson et Carey Terrance).

Mathis est un exemple pur de détermination et de volonté, car pour percer jusqu’à son niveau, il a dû faire plusieurs sacrifices et doubler ses efforts. Il a quitté un sport qu’il aimait, mais qui lui a tellement apporté. Le hockey et la crosse sont complémentaires!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site web utilise des cookies et demande vos données personnelles pour améliorer votre expérience de navigation.