avril 12, 2024
Crédit photo: Anton Novoderezhkin

La IIHF suspend toutes les équipes nationales de la Russie et de la Biélorussie de ses compétitions

Lors d’une réunion extraordinaire tenue aujourd’hui même, le lundi 28 février, la Fédération internationale de hockey sur glace (IIHF) a adopté ses positions face à la guerre qui fait actuellement rage entre la Russie et l’Ukraine. Dans un communiqué dévoilé, la IIHF condamne fermement l’usage de la force militaire et demande l’utilisation de moyens diplomatiques pour résoudre le conflit.

Le Conseil de l’IIHF a décidé de prendre les mesures suivantes :

  • Suspension de toutes les équipes nationales russes et biélorusses dans toutes les catégories d’âge et dans toutes les compétitions ou les événements de la IIHF jusqu’à nouvel ordre.

L’interdiction les empêchera notamment de prendre part aux Mondiaux 2022 en mai, le tournoi féminin U18 en juin et les championnats du monde juniors 2022 reprogrammés en août.

  • Retrait des droits d’organisation du Championnat mondial junior 2023 de l’IIHF à la Russie.

Ces deux actions ont été initiées par le Conseil afin de permettre à la IIHF d’assurer la sécurité des championnats de la IIHF et de tous les joueurs, officiels et spectateurs.

La Biélorussie est incluse dans l’interdiction parce qu’elle a aidé l’invasion de la Russie, en autorisant l’utilisation de son territoire pour stationner des troupes et lancer des attaques militaires.

Un nouvel hôte au prochain championnat du monde junior?

Le Championnat mondial junior 2023 de l’IIHF devra se trouver un nouvel hôte. Les applications seront entendues rapidement dans les prochains mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site web utilise des cookies et demande vos données personnelles pour améliorer votre expérience de navigation.