février 21, 2024
Simon Latkoczy

Simon Latkoczy, gardien de la Slovaquie, se vide le cœur

Simon Latkoczy, un gardien de la Slovaquie au plus récent Championnat du monde junior, s’est vidé le cœur plus tôt aujourd’hui. Sur son compte Instagram, il a dénoncé vivement, avec raison, l’organisation du tournoi de cette année.

Un temps des fêtes qui est gâché par la COVID

Depuis hier, on sait maintenant que le mondial junior n’aura pas de conclusion. Entre les branches, on raconte que le tournoi pourrait être repoussé à cet été… Cependant, il faudrait qu’il soit bien organisé, cette fois-ci. Disons que plusieurs ont critiqué le sérieux de l’événement, notamment à cause de l’absence de bulle cette année.

//ws-na.amazon-adsystem.com/widgets/cm?o=15&p=13&l=ur1&category=amazonhomepage&f=ifr&linkID=9f69bd5964612b4090433da91a0ba258&t=quebecartisan-20&tracking_id=quebecartisan-20

Dans son message, Simon Latkoczy qualifie le tournoi de blague et se demande encore comment a-t-on pu se rendre à cette conclusion. Le gardien parle du sacrifice d’aller jouer au hockey pendant le temps des fêtes au lieu de passer ce temps en famille; pour finalement voir le tournoi annulé.

« Dès le premier jour, l’organisation était horrible. J’avais l’impression de participer à un tournoi de hockey régional pour les jeunes… L’année dernière, le WJC a également eu lieu au Canada, même ville, même but. Même s’il y avait une équipe allemande qui avait quelques gars testés positifs, les autres joueurs pouvaient toujours jouer… L’année dernière, nous avons passé tout le tournoi en bulle, juste à notre hôtel et à la patinoire. C’était fou mais ça a marché. Les gens qui travaillaient pour nous étaient dans la bulle avec nous pendant tout le tournoi. »

Simon Latkoczy

Simon Latkoczy a 19 ans et c’était probablement la dernière occasion pour lui de représenter son pays sur la scène internationale, du moins au niveau junior. Le gardien retournera donc avec les Capitols de Madison dans la USHL, son équipe junior aux États-Unis. Il fera son entrée à l’Université Nebraska-Omaha l’année prochaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *