juillet 21, 2024
Marc-Olivier Daigle

Marc-Olivier Daigle; un agent bien placé pour comprendre la réalité des jeunes

Marc-Olivier Daigle a connu une fructueuse carrière junior au Québec et en Alberta et il a par la suite pris la voie des universités canadiennes. Il a gagné des championnats, gagné des trophées et il a même été gardien d’urgence des Oilers d’Edmonton pendant un temps. Mais, lors de son parcours, il a également récolté un bagage de connaissances et d’expérience. Avec ses acquis, il veut en faire profiter à d’autres; il est devenu agent de joueurs.

La voie de l’Alberta pour le hockey

À ses débuts dans le junior, Marc-Olivier Daigle a fait duo avec Zachary Fucale pour garder les buts des Mooseheads d’Halifax. Il a par la suite tenté sa chance dans la Ligue junior de l’Alberta; trois années fructueuses qui lui auront donné l’occasion de joindre l’Université Grant MacEwan. Pour lui, l’opportunité était alléchante d’avoir un diplôme, tout en pouvant continuer à jouer au hockey. Sur la glace avec les Griffins, il aura gagné trois championnats consécutives; à la quatrième tentative, malheureusement la COVID s’est pointée le bout du nez. Sur les bancs d’école, il aura gagné un baccalauréat en gestion.

Lors de son séjour à l’Université Grant MacEwan, Marc-Olivier a eu l’occasion de partager la même glace que les Oilers d’Edmonton. Il a même eu l’occasion de disputer un match contre les recrues de l’équipe albertaine. Justement lors de ce match, il a tellement brillé devant son filet, qu’il a reçu un coup de fil en retournant à l’autobus de l’équipe; un coup de fil magique. Désormais, lorsqu’un gardien allait manquer à l’appel dans les pratiques des Oilers; Marc-Olivier Daigle serait appelé à défendre les buts et à prendre les tirs; un autre expérience à mettre dans son coffre à outils.

Crédit photo: Facebook de Marc-Olivier Daigle

Sa deuxième carrière comme agent avec Groupe Smart Hockey

Déjà à l’Université, le projet était enclenché. L’incertitude que la COVID a amené pour sa carrière de hockeyeur n’a fait que confirmer; Marc-Olivier allait s’investir à 100% dans son métier d’agent.

 » Je ne me suis jamais levé un matin pour dire que je voulais être agent de joueur. Mon petit frère cheminait dans le hockey et les coéquipiers de celui-ci, m’ont approché pour me poser des questions. Au bout d’un moment, je réalisais que j’avais un bon réseau de contact. Des parents m’ont demandé de m’occuper des affaires de leurs enfants au hockey et j’ai eu la piqure. « 

— Marc-Olivier Daigle

Dans ses tâches quotidiennes, il a des rencontres avec les recruteurs qui travaillent avec lui. Ils regardent les séquences vidéo de ses clients et des clients potentiels. Il a aussi des rencontres avec ses clients, au moins une fois par semaine, pour faire un suivi; un athlète a besoin d’accompagnement.

Lors des périodes estivales, le joueur aura la possibilité de se voir offrir des heures de glace et des entraîneurs pour améliorer son jeu. S’il a besoin d’équipements, il y a des opportunités de ce côté également.

L’initiative du Showcase Groupe Smart Hockey

Marc-Olivier est bien placé pour comprendre la réalité et les besoins des jeunes. Comme joueur, il est passé par là depuis peu de temps. Il a notamment constaté qu’un événement pour donner de la visibilité aux jeunes, manquait cruellement; doublement en temps de COVID, ou plusieurs jeunes n’ont pas joué de parties. C’est pour ça qu’il a organisé l’initiative du Showcase Groupe Smart Hockey.

« J’ai eu l’idée d’organiser un événement à cause qu’en temps de COVID, il n’y avait pas de visibilité pour les jeunes. J’ai invité des recruteurs de la LHJMQ, du Junior A de l’ouest et de l’Ontario, des universités canadiennes et américaines. Il y avait des jeunes de 15 ans à 20 ans qui ont également pu avoir de l’information pour faire leur choix. Des entraîneurs de haut niveau s’occupaient de chacune des équipes; c’était quelque chose d’encadré et de sérieux. »

Marc-Olivier Daigle

Du 9-10-11 juillet dernier, sous forme de tournoi, 12 équipes de joueurs étaient impliquées. Les jeunes de 15 ans étaient mixés avec ceux de 20 ans. Donc en même temps, les plus jeunes avaient une idée de ce qui les attendaient au niveau supérieur.

Cette année, l’événement aura lieu au mois de mai à St-Hyacinthe et avant le repêchage de la LHJMQ. Plusieurs joueurs ont déjà voulu réserver leur place et même des commanditaires ont signifié leur intérêt, car ils croient vraiment au projet.

Si vous avez besoin d’informations à propos du Showcase du Groupe Hockey Smart, n’hésitez pas à visiter leur site web.

Pour l’entrevue complète avec Marc-Olivier Daigle:

Une réflexion sur « Marc-Olivier Daigle; un agent bien placé pour comprendre la réalité des jeunes »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site web utilise des cookies et demande vos données personnelles pour améliorer votre expérience de navigation. We are committed to protecting your privacy and ensuring your data is handled in compliance with the General Data Protection Regulation (GDPR).