Canadiens Rocket

Repêchage 2020 : où en sont les espoirs du CH?

C’était le 6 et le 7 octobre dernier que le repêchage de la LNH a eu lieu. Cela fait donc près de cinq mois que les équipes ont fait l’ajout de jeunes espoirs à leur banque. Le Tricolore avait sélectionné huit espoirs, évoluant pour la plupart, en Amérique du Nord. Que se passe t’il avec ces espoirs du CH? Où sont-ils rendus dans leur développement? Connaissent-ils une bonne saison jusqu’à présent?

Alexander Gordin (RW) / SKA-1946 St. Petersburg (MHL)

Source : Anton Vasyatin

Originaire de la ville de St. Petersburg, en Russie, le jeune attaquant repêché en 6e ronde, connaît une très belle saison dans la MHL. Cette ligue accueille les joueurs âgés de 16 à 21 ans, l’équivalent de la LHJMQ, OHL ou la WHL, ici au Canada. Gordin a récolté 23 filets, 20 assistances, pour un total de 43 points en 49 rencontres. Son équipe a terminé au 3e rang de la division Ouest, récoltant 44 victoires et 5 défaites en prolongation se procurant par le fait même 93 points. Dans leur couse en série, le SKA et Gordin ont blanchi l’Almaz de Cherepovets en première ronde. Son équipe a fait face à l’élimination samedi, face au Loko de Yaroslavl, s’inclinant 3-1 dans la série. Gordin a connu de bons matchs d’après-saisons, ayant récolté 3 buts et 2 passes en 5 joutes.

Jakub Dobes (G) / Omaha Lancers (USHL)

Jakub Dobes est né en République Tchèque, dans la ville d’Havirov. Repêché en 5e ronde lors du plus récent encan, Dobes est venue s’installer aux États-Unis lors de la saison 2017-2018. Le cerbère évolue présentement pour les Lancers d’Omaha, situé dans l’état du Nebraska. Il connaît une belle saison dans la USHL, possédant une moyenne de 2.66 et un pourcentage d’arrêt de .898%. Quoiqu’il joue pour l’une des équipes la plus indisciplinée de la ligue (819 minutes de pénalité), il permet à son équipe de récolter 20 gains et 18 défaites, bon pour le troisième rang de sa division. Il se joindra à l’Université de l’État de l’Ohio pour la prochaine saison, dans la NCAA.

Sean Farrell (LW) / Chicago Steel (USHL)

Source : Chicago Steel

Farrell est probablement la plus belle surprise de ce repêchage. L’ailier connaît une excellente saison jusqu’à présent, ayant fait sonner la sirène à 25 reprises et récolté 57 passes (82 points) en 44 matchs. Il ne faut pas être surpris de ce résultat.. En effet, lorsque le Canadien a annoncé leur choix lors de la 4e ronde, Cole Caufield y est allé d’un tweet indiquant ‘’STEAL’’. L’Américain est présentement seul au premier rang des pointeurs, ayant 10 points de plus que son prédécesseur. Une moyenne de 1.88 points par match.. Rien de moins pour l’espoir du tricolore.

Blake Biondi (C) / University of Minnesota-Duluth (NCAA)

Source : NHL

Bien sur, si vous cherchez Blake Biondi, il doit fort probablement se trouver devant le filet. L’Américain connaît une transition difficile entre la USHS (ligue scolaire) et la NCAA. L’an dernier, capitaine de l’Hermantown High, le centre a connu une excellente saison, récoltant 76 points en 25 parties, pour une moyenne de près de 3 points par match. Ce qui fait son succès est son anticipation. Il aime couper les lignes de passes et créer des revirements. Comme évoqué plus tôt, si vous le cherchez, il est devant le filet. Il est toujours à la recherche des retours donnés par les gardiens ou bien à essayer de dévier le tir d’un coéquipier. Cette saison, c’est un peu plus difficile pour Blake. En 25 parties, l’Américain a récolté seulement 5 points en 25 matchs.

Jack Smith (C) / Sioux Falls Stampede (USHL)

Tout comme Biondi et Farrell, Jack Smith a été sélectionné en 4e ronde. Il connaît lui aussi, une transition plus difficile. En 37 rencontres, l’Américain originaire du Minnesota a récolté 11 points, avec un différentiel de 6. L’an prochain, il ira rejoindre Blake Biondi avec l’Université du Minnesota-Duluth. En espérant qu’il puisse retrouver sa touche de marqueur.

Jan Mysak (C) / Laval Rocket (AHL)

Source : RDS

Lorsque le Canadien a annoncé avoir sélectionné Mysak, j’étais très enthousiaste. Le Tchèque a débuté sa carrière professionnelle à 16 ans avec le Litvinov HC, dans l’Extraliga, la plus haute ligue en République Tchèque. L’an dernier, il est venu jouer une partie de sa saison dans la OHL avec les Bulldogs d’Hamilton, récoltant 25 points en 22 rencontres. Puis, cette saison il évolue pour le club école du Canadien, le Rocket de Laval, ayant récolté 2 buts en 13 rencontres. Certains diront que Mysak connait des débuts timides. Cependant, son entraîneur Joel Bouchard n’a que des bons mots pour lui.

Luke Tuch (LW) / Boston University (NCAA)

Source : Getty Images

Le frère d’Alex Tuch, a été l’un des choix en deuxième ronde du Canadien. Il joue présentement dans la NCAA avec Boston University. Mesurant 6’2’’ et affichant 203 livres à la balance, il sait s’imposer physiquement face à ses adversaires. Il affiche 6 buts et 5 passes en 16 parties. Comme le rapporte son ancien entraîneur Seth Appert, on le définit comme un ailier de puissance et talentueux. Il apporte de la robustesse et il est à son mieux lorsque le jeu est physique. En bref, le genre de joueur qu’on aime avoir dans son équipe, mais pas jouer contre..

Kaide Guhle (D) / Prince Alberts Raiders (WHL)

Source : NHL

Suite à la pandémie de COVID-19, le premier choix du Canadien en 2020 avait débuté la saison 2020-2021 dans la AHL avec le Rocket de Laval. Le capitaine des Raiders avait fait belle impression à Joel Bouchard et ses coéquipiers. L’entraîneur du Rocket avait d’ailleurs qualifié le camp de Kaiden comme un 12/10. Il a dû quitter Laval suite au début de saison de la WHL En 2 matchs, le défenseur a récolté 1 but et 1 passe. Ensuite, dû à une blessure au match du 14 mars face au Moose Jaw, il a été placé sur la liste des blessés pour une période indéterminée.

Laisser un commentaire

Paperblog
%d blogueurs aiment cette page :