CHL Hockey Junior

ENTRETIEN avec Joshua Roy: la pression d’un premier choix

Lorsque les attentes sont élevées, c’est indéniable, la charge de pression est beaucoup plus élevée. Les athlètes ont des hauts standards d’exigence et probablement davantage lorsque leur rang de sélection est tôt au repêchage. Un qui a vécu cette pression, c’était Joshua Roy, le nouveau porte-couleur du Phoenix de Sherbrooke.

Lors du repêchage de 2019, les Sea Dogs de Saint-John avaient le tout premier choix de l’encan de la LHJMQ. Avec celui-ci, la formation du Nouveau-Brunswick arrêta son choix sur Joshua Roy au tout premier rang du repêchage.

Plusieurs questions planent lorsqu’on parle de premier choix, notamment, le taux de pression sur un choix de première ronde et le sentiment d’être repêché au tout premier rang. Lors de mon entretien avec Joshua Roy, le jeune homme originaire de St-George-de-Beauce a su répondre à toutes ces questions.

Quelle était la pression suite à ton repêchage par les Sea Dogs ?

Joshua Roy venait de sortir d’une saison de 88 points avec les Chevaliers de Lévis dans la LHMAAAQ. Cependant, celui-ci mentionne qu’il n’a jamais eu de pression face à son titre de premier choix. Le jeune joueur s’est toujours dit qu’il était un joueur comme les autres et qu’il fallait qu’il travaille toujours fort, même plus fort que les autres joueurs, pour réussir à se démarquer. Ce qui a bien fonctionné, car jusqu’ici dans la LHJMQ, il a obtenu 68 points en 81 matchs.

Reste que la question demeure. Quel est le sentiment que l’on ressent lorsqu’on est repêché numéro un ?

« C’est vraiment un sentiment incroyable, ça n’arrive qu’une fois dans une vie, donc c’est vraiment incroyable de pouvoir passer ce moment avec tes proches, un moment que tu attends depuis que t’es tout jeune. Être le premier c’est un sentiment indescriptible. »

Joshua Roy

Crois-tu avoir gagné en confiance suite à ta grosse saison avec les Chevaliers de Lévis?

Avec ses 88 points en seulement 42 parties, Joshua nous confirme que cette saison, lui a permis d’aller chercher beaucoup de confiance pour son début dans la LHJMQ. Cependant, le jeune homme sait qu’il doit continuer à travailler et de toujours garder les deux pieds sur terre.

Quel est ton plus beau moment hockey jusqu’ici ?

Malgré sa jeune carrière, Joshua Roy a vécu plusieurs beaux moments sportifs. Dans la panoplie de moments, Joshua mentionne que son plus beau moment à ce jour est lorsqu’il a participé aux Jeux du Canada et que lui et ses coéquipiers ont remporté la finale en prolongation. Il ajoute que c’était le scénario d’une vie. Il est facile de s’imaginer à quel point ce moment devait être incroyable!

À quel joueur te compares-tu ?

Avec l’approche de son année de repêchage pour la grande ligue, Joshua reste concentré sur le moment présent et il continue de peaufiner son jeu. L’attaquant possède déjà une bonne vision de jeu et il a la touche du marqueur. Il est un joueur complet avec de très bonnes habiletés. Et si on joue au jeu des comparaisons?

« Je me compare à John Tavares, un joueur avec un excellent sens du hockey, je suis capable de faire des bonnes passes, mais aussi de marquer. »

Joshua Roy

Qu’est-ce qui t’impressionne le plus dans le hockey junior ?

Pour conclure le tout j’ai demandé à Joshua ce qu’il l’impressionnait le plus dans LHJMQ et il m’a répondu ceci, « Ce qui m’impressionne vraiment de cette ligue, c’est à quel point que tous les joueurs sont excellents. Il n’y a pas de mauvais joueur dans la ligue. »

Repêché dans la LNH en 2021?

Nous ne savons toujours pas si le repêchage de la LNH aura lieu en juin prochain à cause des circonstances que vous connaissez tous. Cependant, Joshua est y éligible. Actuellement, il est environ classé en deuxième ronde selon les divers classements.

En attendant, celui-ci ne lésine pas sur le travail et je vous promets que nous n’avons pas fini d’entendre parler de ce joueur électrisant. Il vous en fait également la promesse.

Laisser un commentaire

Paperblog
%d blogueurs aiment cette page :