CHL Hockey Junior

Transactions LHJMQ – Jordan Spence à Val-d’Or!

Ça continue de bouger dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) alors que nous avons eu droit à une transaction bombe mercredi soir. En effet, l’un des meilleures défenseurs du circuit change d’adresse. Jordan Spence prend donc le chemin de Val-d’Or, puisque les Foreurs ont fait son acquisition des Wildcats de Moncton.

En retour, les Wildcats ont acquis le gardien de but Vincent Filion, un choix de quatrième ronde au repêchage en 2022 et un choix de première ronde en 2023.

Spence qui vient tout juste de se mériter la médaille d’argent avec l’équipe canadienne lors du Championnat mondial de hockey junior a marqué un but durant le tournoi, en plus de conserver une fiche de +1. Notons qu’il agissait à titre de huitième défenseur de l’Unifolié pour la compétition et qu’il a pris part à seulement deux parties. L’arrière de 19 ans en est à sa troisième campagne dans la LHJMQ. Cette saison à Moncton, il a récolté 16 points, dont cinq buts en 13 rencontres. Au total dans le circuit Courteau, il totalise 20 buts et 97 passes pour 117 points en 129 matchs. L’athlète de cinq pieds 10 pouces et 178 livres est également un choix de quatrième tour, 95e au total, lors de l’encan 2019 de la Ligue nationale de hockey (LNH) par les Kings de Los Angeles. Mentionnons que l’an passé, Spence avait été nommé défenseur par excellence de l’année dans la LHJMQ. Voilà qui en dit long sur tout le talent qu’il possède.

Filion est quant à lui un gardien de 16 ans repêché dans la LHJMQ en première ronde, sixième au total de la plus récente séance de sélection en juin dernier par les Foreurs. Natif de Shawinigan, il a évolué l’an dernier et évolue toujours cette année pour les Estacades de Trois-Rivières dans la ligue midget AAA. En 22 sorties, il a démontré une fiche de 14 victoires et six défaites, conservant une moyenne de buts allouées de 2.07 et un pourcentage d’arrêt de .928 avec la formation Trifluvienne du circuit Lévesque lors de la dernière campagne. Il est un portier rempli de promesses et il a un bel avenir devant lui dans le hockey junior majeur québécois. Le jeune homme de six pieds et 183 livres est assurément une belle prise des Wildcats pour le futur de l’équipe devant le filet. Il est perçu comme l’un des meilleurs cerbères au Canada pour son âge. Il avait notamment participé aux Olympiques de la jeunesse avec l’équipe canadienne en 2020. Pour ce qui est de se départir de leur gardien d’avenir, les Foreurs pouvaient se le permettre, puisqu’ils ont aussi William Blackburn dans leurs rangs comme auxiliaire.

Les Foreurs «all-in» et les Wildcats en reconstruction

Avec l’acquisition de Spence, le directeur général des Foreurs Pascal Daoust lance un message clair au reste de la ligue que son équipe est à prendre au sérieux en vue des prochaines séries éliminatoires, afin de remporter les grands honneurs. Rappelons qu’il y a quelques semaines , il avait également mis la main sur l’excellent attaquant Nathan Légaré, lui qui était auparavant le capitaine du Drakkar de Baie-Comeau. Avec un alignement possédant des joueurs comme Jakob Pelletier, Justin Robidas, Maxim Cajkovic, Justin Ducharme, Nathan Légaré, Édouard St-Laurent, Jérémy Michel, Jordan Spence et Maxence Guenette, les hommes de l’entraineur Daniel Renaud sont clairement «all-in» pour tout casser cette année. Ils se doivent impérativement de performer, car dans le cas contraire, ce sera perçu comme un échec. Jusqu’ici cette saison, le Vert et Or occupe le troisième rang du classement général au chapitre du pourcentage de victoires, derrière l’Armada de Blainville-Boisbriand et les Islanders de Charlottetown.

De l’autre côté à Moncton, c’est totalement l’inverse qu’à Val-d’Or, alors que l’organisation du Nouveau-Brunswick à décidé de se ranger du côté des vendeurs. Elle prend visiblement un virage jeunesse, comme le démontre l’échange de Spence et du vétéran attaquant de 20 ans Gabriel Fortier la semaine dernière. Dans ces deux transactions, les Wildcats ont acquis des joueurs pouvant les aider dans l’avenir ainsi que plusieurs choix au repêchage. Jusqu’à maintenant cette saison, la troupe de Daniel Lacroix a un dossier de six victoires et sept défaites.

La LHJMQ épargné par le confinement du Québec

Par ailleurs, nous avons appris aujourd’hui que les nouvelles mesures implorées par le gouvernement québécois n’allaient pas affecté la LHJMQ ainsi que le hockey en général. Il s’agit certainement d’une bonne nouvelle pour tous les joueurs ainsi que tous les partisans de hockey. À noter que la LHJMQ prévoit reprendre ses activités à compter du 22 janvier dans quatre bulles distinctes à Saguenay, Drummondville, Rimouski et Shawinigan. Finalement, rappelons que la période des transactions se termine le 25 janvier prochain.

Plus de détails suivront.

Laisser un commentaire

Paperblog
%d blogueurs aiment cette page :