Rocket

Le Rocket de Laval aussi dans une division canadienne

La Ligue américaine de hockey a annoncé hier qu’elle s’était mise d’accord pour reprendre les activités de la ligue pour une saison 2021. Trois équipes, les Admirals de Milwaukee, les Checkers de Charlotte et les Thunderbirds de Springfield se sont retirées du portrait et les 28 équipes restantes formeront cinq divisions.

Comme la LNH, l’une de ces divisions sera composée uniquement d’équipes canadiennes. Il n’y a que quatre équipes basées à l’extérieur du Canada dans la AHL, car les Canucks de Vancouver, les Oilers d’Edmonton et les Flames de Calgary ont des clubs-école basés aux États-Unis. Cela signifie que le Rocket de Laval sera accompagné des Sénateurs de Belleville, des Marlies de Toronto et du Manitoba Moose dans la Division Canadienne.

Fait intéressant, les équipes ne joueront pas le même nombre de parties. Selon les rumeurs, le nombre minimum de parties jouées par certaines équipes ne sera que de 24, tandis que d’autres joueront plus de 40. Notez que l’horaire de la LAH n’est pas encore finalisé. La division Pacifique viserait entre 38 et 42 parties. Les autres divisions disputeront de 40 à 24 parties.

Avec seulement quatre équipes dans la Division Canadienne et des déplacements limités aux États-Unis, il serait logique que le Rocket de Laval fasse partie des équipes qui ne jouent que 24 matchs cette saison. Avec seulement trois équipes contre lesquelles jouer, ce serait huit matchs contre Belleville, Toronto et le Manitoba.

Le calendrier n’a pas encore été annoncé, mais la date de début des activités serait le 5 février.

(1 commentaire)

Laisser un commentaire

Paperblog
%d blogueurs aiment cette page :