avril 13, 2024
Andre Lacroix

André Lacroix, agent immobilier et meilleur joueur d’hockey de son époque?

Pour comprendre l’instabilité de l’Association mondiale de hockey, il faut étudier l’histoire immobilière de la famille du joueur d’hockey André Lacroix. Celui-ci est le meilleur pointeur de tous les temps de l’AMH et on parle rarement de lui dans les meilleurs joueurs de son époque. Devrait-on?

Lacroix a vécu dans ses valises un certain temps

Quand André Lacroix s’est joint aux Blazers de Philadelphie de l’AMH en 1972, il était propriétaire d’une maison dans la région après avoir commencé sa carrière dans la LNH avec les Flyers. Jusqu’ici, tout va bien.

Cependant, moins d’un an plus tard, les Blazers partent pour Vancouver et Lacroix signe avec les Golden Blades de New York. C’est là que le manège commence.

Lacroix a donc acheté une maison dans le nord du New Jersey, mais les Blades ont déménagé dans le sud du New Jersey pendant la saison 1973-74 et se sont retrouvés à San Diego après la saison. Heureusement cette-fois ci, Lacroix a loué.

Quand Lacroix a finalement vendu sa maison de la région de New York deux ans plus tard, il a pensé qu’il était prudent d’acheter à San Diego. Après tout, le nouveau propriétaire de la franchise était le fondateur de McDonald’s, Ray Kroc, et l’équipe semblait solide et solvable.

Cependant, peu de temps après que Lacroix ait acheté sa maison dans le sud de la Californie, Kroc vendit l’équipe. La franchise fût dissoute en 1977. Lacroix signa avec les Aeros de Houston la saison suivante.

Optimiste avec une des plus solides franchises de la ligue à Houston, Lacroix a décidé d’acheter une maison dans la région de Houston. Cependant un an plus tard, les rumeurs de fusion avec la LNH prétendaient que les Aeros de Houston ne feraient pas partie de l’adhésion. L’équipe décida donc de fermer boutique.

Lacroix a signé avec les Whalers en 1978, mais il a fallu un certain temps avant qu’il soit prêt à faire un achat immobilier et vous savez pourquoi.

Finalement, celui-ci s’est acheté une maison à Avon et y a élevé ses deux enfants, passant une grande partie de sa vie après avoir joué dans la région. Pendant 17 ans, Hartford était chez lui, jusqu’à ce que Lacroix déménage en Californie en 1995.

Il ne regrette pas son engagement envers l’AMH

Lacroix ne changerait rien de son parcours si c’était à refaire. Tout en accumulant plus de points que n’importe quel joueur en sept ans d’histoire de l’AMH, Lacroix a eu de nombreuses occasions de revenir dans la LNH, mais il a décidé de rester dans la ligue rebelle. À l’occasion du 30e anniversaire de la première saison de l’AMH, Lacroix dit qu’il n’a aucun regret pour sa vie de hockey.

« J’étais un agent immobilier autant qu’un joueur de hockey. Je ne voulais pas passer d’une équipe à une autre … mais c’est ainsi que cela s’est passé dans cette ligue. »

André Lacroix

Lacroix a toujours trouvé que son périple était amusant et fou, mais c’était aussi important. Il s’était engagé envers la ligue pour le meilleur et pour le pire. Avec le recul, il est fier de ce qu’il a accompli. Pour lui, c’était une occasion de faire quelque chose qui profiterait à tout le monde au hockey. Et pour lui, cette ligue a changé la donne. En effet, l’AMH a eu un grand impact sur le sport.

Un des meilleurs joueurs d’hockey de son époque?

Si l’on regarde le tableau des meilleurs pointeurs de tous les temps dans l’AMH, on voit le nom d’André Lacroix tout en haut. Celui-ci a marqué au total 251 buts et 547 passes en seulement 551 matchs. C’est 132 points devant le deuxième. Il a connu notamment une saison de 50 buts et 74 passes en 78 matchs en 1972-1973 et une de 41 buts et 106 passes en 78 matchs en 1974-1975. Lors de cette dernière, Lacroix fût le meilleur pointeur des deux ligues professionnelles. Au-delà de la fiche des points. André Lacroix a eu un grand impact dans l’AMH et il est devenu un joueur culte.

Si on cumule ses points dans l’AMH et dans la LNH, Lacroix a amassé pas moins de 996 points en 876 matchs. Pourtant dans les débats, on ne parle pas d’André Lacroix comme un des meilleurs joueurs d’hockey de son époque. Pourquoi? Pour la seule raison que l’AMH était considéré comme une ligue plus faible?

Encore aujourd’hui, la LNH n’a toujours pas reconnu les points acquis dans l’AMH comme des « vrais » points dans le hockey professionnel. André Lacroix ne fait pas non plus partie des intronisés au Temple de la Renommée du Hockey. Le devrait-il?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site web utilise des cookies et demande vos données personnelles pour améliorer votre expérience de navigation.