CHL LNH

TOP 5 des espoirs de la LHJMQ

La dernière fois que l’organisation des Canadiens de Montréal ont jeté leur dévolu sur un joueur de la LHJMQ en première ronde, ce fut le défenseur Nathan Beaulieu en 2011. Sélectionné au 17e rang lors de l’encan, il venait de connaître une excellente saison avec Saint John et des séries du tonnerre en plus d’avoir remporté la coupe du Président. Cette année, le CH sera t’il porté à sélectionner un joueur provenant de la LHJMQ ? Aujourd’hui, nous allons faire un TOP 5 des espoirs de la LHJMQ pour le repêchage de cette année.

Crédit photo : NHL

Océanic de Rimouski – Alexis Lafrenière (AG)

La sensation québécoise de cette année, Alexis Lafrenière, devrait sans aucun doute être sélectionné au premier rang. La frénésie, est le type de joueur intelligent que toutes les équipes aimeraient ajouter à leur formation. Alexis a un grand impact pour son équipe, il peut contrôler et dominer une partie à lui seul. Le québecois possède d’excellentes mains et il est capable de prendre des décisions rapides et efficace. Il possède 3 saisons à son actif dans la LHJMQ ayant récolté 297 points dont 114 buts et 183 passes en seulement 173 parties.

Crédit photo : Hebdo St-Maurice

Cataractes de Shawinigan – Mavrik Bourque (C)

L’un de mes coups de coeur de ce repêchage, Mavrik Bourque. Le québécois possède un sens du hockey hors du commun, il fait des jeux que lui seul peut faire. L’attaquant des Cataractes a une excellente accélération et possède une bonne vision de jeu. Le jeune joueur de centre possède tout un tir du poignet et un lancé frappé. En plus d’être capable de marquer des buts de n’importe quel endroit sur la patinoire, il aime alimenter ses coéquipiers et il le fait à merveille. Mavrik n’est pas le joueur le plus imposant, mais il fait son travail à merveille, c’est un jeune joueur talentueux avec un bel avenir devant lui.

Crédit photo : Thestar

Saguenéens de Chicoutimi – Dawson Mercer (C/RW)

Continuons notre Top 5 des espoirs de la LHJMQ avec Dawson Mercer qui débutera sa 4e campagne dans la LHJMQ cette saison avec les Saguenéens de Chicoutimi. L’an dernier, il a été capable de se tailler une place parmi l’équipe Canada Junior. Le jeune Canadien a un sens de la compétition hors du commun, il sait comment élevé son jeu d’un cran dans les moments importants, surtout en série éliminatoire. Sa courbe de progression est constante depuis son entrée dans le circuit Courteau. L’attaquant des Saguenéens est reconnu pour son éthique de travail et son jeu défensif qui a très peu de faille. Il ne sera probablement jamais un joueur pouvant marquer une quarantaine de buts, mais il compensera par son travail effectuer dans les deux sens de la patinoire.

Crédit photo : RDS

Saguenéens de Chicoutimi – Hendrix Lapierre (C)

Lapierre demeure pour plusieurs un point d’interrogation. C’est un excellent fabricant de jeu, possédant une vision du jeu hors du commun. Le québécois a un très bon coup de patin et possèdes aussi de très bonnes mains. Lors du tournois Hlinka Gretzky, il avait très bien paru récoltant 11 points en 5 rencontres. Durant la présente pré-saison dans la LHJMQ, il a connu de belles statistiques encourageante à son sujet ayant récoltés 4 buts et 4 passes en 8 parties. La raison pourquoi Lapierre glisserait au repêchage, est causé par ses diverses ses blessures lors des deux dernières saisons. Selon des ouï-dire, les Canadiens aurait rencontré Lapierre il y a quelques jours et l’entrevue se serait terminée sur une note très positive.

Crédit photo : Journal Saint-François

Sea Dogs de Saint John – Jérémie Poirier (D)

Poirier est un défenseur au caractère offensif imposant mesurant 6pied1 et pesant 190lbs. Le jeune joueur, connaît une courbe de progression très impressionnante surtout dans son jeu offensif, il y a place a l’amélioration dans son jeu défensif, mais il est encore jeune et il a le temps pour développer cela. Le quart-arrière des Sea Dogs, protège très bien la rondelle, c’est le genre de défenseur pouvant aller d’un bout à l’autre de la patinoire. De plus, il a un coup de patin supérieur à la moyenne et peut se faufiler parmi 2 ou 3 joueurs comme si de rien était. Les experts le placent vers la fin de la première ronde/début de deuxième ronde, et si ce n’était pas de son jeu défensif défaillant, je suis persuadé qu’il serait facilement parmi les tops défenseurs de ce repêchage. Pour une équipe se cherchant un quart-arrière pour son avantage numérique, je crois que Poirier peut être un choix sensé surtout en fin de première ronde.

Cette année devrait être une belle année pour la LHJMQ, avec en-tête de liste la sensation québécoise, Alexis Lafrenière. Selon vous, est-ce que Marc Bergevin et Trevor Timmins seront tentés de sélectionner un joueur de la ligue junior majeur du Québec ? Combien de joueurs provenant du Québec seront pris lors de la première ronde ?

Et vous, quel serait votre top 5 des espoirs de la LHJMQ?

Laisser un commentaire

Paperblog
%d blogueurs aiment cette page :